J’avais terminé l’année 2018 en proclamant que je n’aimais pas les rétrospectives en tous genres… Voici donc ma rétrospective d’une année 2019 riche en souvenirs 🙂
Bah oui, y’a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis comme on dit dans le Bouchonnois !

Que retenir de cette année écoulée donc ?


Niveau événements …

2019 aura été l’occasion pour moi de participer à deux très beaux événements aussi originaux qu’exceptionnels.

Tout d’abord en Martinique afin de participer comme juge aux premiers Martinique Rhum Awards, une première pour moi !

Ainsi qu’à Cognac où mon amour pour Caroni a été rassasié en mode Hardcore avec le fameux Caroni Ceremony organisé par Luca Gargano.

Au delà de l’aspect purement « Rhum », ces deux événements auront été particulièrement marquants par leur dimension humaine. De très belles rencontres et de beaux moments de partage… Encore un grand merci aux personnes ayant contribué à tout cela !

Bien entendu, d’autres belles rencontres ont eu lieu cette année avec notamment une soirée avec mon copain Bert d’Asta Morris au nord du pays, les copains au Whisky Live, au Liège Whisky Festival et à l’incontournable Salon du rhum de Spa.

Plus toute une série de soirées et autres rencontres mémorables (Salut les bollocks, Hubert, les bruts, les amis des amis du rhum et nombreux autres !)

Si nous regardons de côté de Facebook, nous atteignons tout doucement le cap des 1000 likes pour la page du blog….

Je ne suis pas spécialement attaché à ça, mais je me dis que si autant de personnes semblent apprécier le truc, c’est que cela a une utilité et donc une raison en plus de continuer en 2020 !

Niveau picole …

Hé oui, 2019 aura été assez agréable niveau dégustation, avec dans le haut du panier le Hampden Great House, Le Bally 18 ans, Le Saint James 2003, Le Bielle YQM, le Hampden 35 ans et pas mal d’autres petites crasses tant en rhum que whisky ou autres armagnacs/cognacs/etc…

Faire un classement serait bien trop compliqué et inutile mais en gros, le Hampden Great House est pour moi LA belle surprise de l’année 2019 pour un budget assez raisonnable.

Je ne pense pas que ce rhum soit le meilleur de l’année, mais c’est celui avec lequel j’aurais été le plus enthousiaste en tous cas !

Le Caroni 1993 de SBS étant quant à lui le « dirty one » de l’année… vraiment, j’ai rarement dégusté un caroni aussi dégueulasse boisé 🙂

Niveau lecture…

2019 aura été aussi l’occasion pour mon copain Cyril de sortir son premier livre: « Les silencieux Du rhum et des hommes »….

Cyril, c’est le type derrière durhum.com, qui est mon blog de prédilection, et ma part des anges. Celui avec lequel j’ai commencé cette passion et qui m’accompagne virtuellement depuis le début donc.

Evidemment, il y a tous les autres: L’homme à la poussette, mon copain Jérôme de Rhum ‘n Whisky, Lance de lone caner, Olivier de Who rhum the world, Marius de Single cask Rum etc etc (ils sont en liens tout en bas de la page 🙂 )

Grand merci à tous pour ces moments de partage et votre passion…. et votre humour à la con aussi 🙂

2020 ?

La nouvelle année sera l’occasion de commencer un tout nouveau projet, Le Single Cast qui se veut être le premier podcast francophone sur le rhum!

Projet en compagnie de Benoit Bail, Jerry et Laurent Cuvier du blog les rhums de l’homme à la poussette, blog que je suis depuis le début de cette passion aussi. C’est donc pour moi assez chouette de partager cela avec lui, je suis très enthousiaste !

Niveau événement, cela sera difficile de faire plus intense que 2019 mais j’ai l’intention de participer au salon du rhum de Berlin et de Bordeaux entre autres.

Pour ce qui est des surprises, nous verrons car c’est bien entendu le principe, on ne sait pas à l’avance 🙂

Dans tous les cas, sachez que je continuerai ce que je fais ici depuis avril 2017 … et ce durant toute l’année, n’en déplaise à certains 🙂

A bientôt et meilleurs vœux de santé, bonheur et réussite pour 2020 en avance !

Vous devriez aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *