Martinique Rhum Awards

Martinique Rhum Awards

10 juillet 2019 6 By Roger

Début janvier 2019, je me remets péniblement dans mon fauteuil des fêtes de fin d’année et de la fiesta organisée pour mes 40 ans, quand soudainement je reçois un message de Benoit Bail… J’imagine qu’il veut me souhaiter une bonne année et bla bla blaaa…

Et bien oui, c’était effectivement le cas mais il ajoute un “Nous constituons actuellement un jury international pour les premiers Martinique Rhum Awards et voulions te proposer d’en faire partie…” … gloup…. heu oui bien sur !

Me voila donc membre d’un jury international afin d’aller déguster et donner mon avis sur un large panel de rhums de tout horizon. Le tout entre 3 journées où nous allons pouvoir visiter et mieux comprendre cette île magnifique.

Suzanne Long, Jean-Claude Paderna, Dirk Becker, Tomasz Krzyk, Alexandre Vingtier, Moi, Matt Pietrek, Annie Des Groseilliers, Hugues Labrador

Venant d’horizons totalement différents, l’éclectisme sera donc à bord durant ce séjour qui promet tant. Des experts en cocktail en passant par des importateurs de rhums, organisateurs de festivals, écrivains ou simplement comme moi de passionnés, ces 9 personnes vont passer 4 jours en Martinique afin d’y découvrir les plus beaux aspects et déguster un large panel de rhums.

Je vais essayer durant cet article de retranscrire au mieux cette expérience inoubliable, mais tout raconter sera bien trop long, j’en garde sous le coude pour égayer les différentes rencontres à venir 🙂

Jour 0-1

Le jour le moins intéressant à vous raconter car il parle essentiellement de voiture, d’avion et d’attente … et aussi d’un bon voyage en compagnie de Dirk, histoire de faire connaissance.

Du coup, pour se mettre dans le bain, je lui propose une petite dégustation de deux Caroni. Un 2000 pioché au hasard (fût 4015) lors des caroni Ceremony et un 1996 “trepasser” déja connu…. et bien je peux vous dire que le 2000 déboîtait tout, il était juste magnifique !

Le reste, très bien avec un beau voyage à bord d’un A350 de chez Air Caraïbes et son ti punch HSE 🙂

Arrivé sur place, Benoit vient nous chercher à l’aéroport et nous découvrons notre hôtel, la suite villa, pour les 4 prochains jours… Superbe !

La soirée aura été marquée par le ti punch de bienvenue, histoire de faire connaissance ainsi que le petit mot d’accueil de Guy Ferdinand, l’instigateur du projet et les présentations des “cannes d’or” réalisées par une artiste locale.

Jour 2

Après une bonne nuit de repos, réveil assez tôt car nous avons une journée chargée !

Au programme, visite de champs de cannes, de la distillerie La Mauny suivi d’un lunch à l’habitation en compagnie de Daniel Baudin et d’autres employés de la célèbre distillerie.

Notre belle équipe aura donc fait la visite de la distillerie (en maintenance), des colonnes à distiller en passant par les fours et autres cuves à fermentations. Toutes questions étant suivies d’une réponses sans tabou…et même 2-3 indiscrétions sympas 🙂

Important, La Mauny, comme les autres distilleries, possède bien entendu ses propres champs de cannes … mais aussi toutes une série de plus petits planteurs sur lesquels la distillerie compte vraiment.

Cette année, la qualité des canne à sucre est plutôt exceptionnelle… mais malheureusement la quantité bien moindre et le rôle de ces planteurs aura été primordial. 1/3 de récolte en moins que l’année par exemple tout de même !

Du coup, la distillerie sera repeinte pour conjurer le mauvais sort… Superstition assez sympa, je la vois bien en rose moi personnellement 🙂

Par contre, nous avons du annuler la visite des champs de canne e suite à une météo bien merdique… voyez plutôt 🙂

Le passage dans les chais nous aura permis de déguster quelques rhums directement sortit de barriques afin de constater la grande influence du fût sur différents rhums de mêmes batch. A noter le système de rangement des fûts très intéressant, chaque fût pouvant être retiré individuellement…

Afin de clôturer cette journée très intéressante, une soirée où nous allons déguster à l’aveugle plusieurs rhums nous est proposée à la case Thai, au trois îlets, avec accompagnement mets/rhums

Sur place, nous sommes rejoins par pas mal de connaissances dont entre autres des membres du Rhum Club Martinique, des touristes “connus” en vacances et Emmanuelle de chez La Favorite !

La sélection y était juste excellente avec une exclusivité, la nouvelle “Privilège pour Lulu” de chez La Favorite qui est un assemblage de très vieux rhums, titrant 45% et qui sera disponible pour la fin d’année.

Bref, un tout bon moment de rire et partage comme toutes dégustations à l’aveugle peuvent offrir.

De mon côté, “l’honneur” aura été sauvé en reconnaissant un Depaz cuvée de la Montagne, mais ça reste assez loin du score de David 🙂 !

Jour 3

Ce jour là, je l’attendais avec impatience, visiter une nouvelle fois la distillerie La Favorite… Si vous me suivez, vous savez que j’aime particulièrement la sympathie que dégage cet établissement.

J’aime une grande partie de leurs rhums et j’apprécie grandement la caractère authentique, familial et résolument positif d’une des plus petites distilleries de l’île…

Du coup, comme il fait particulièrement beau ce matin, Benoit décide de faire la visite des champs de cannes ce jour avec l’aimable autorisation de Franck

Nous y découvririons les différents types de cannes, la rivière Bel’air, le plantage de nouvelle canne et la découpe de celle ci en vue de faire un jus de canne en rentrant…. Le tout dans le pickup de Frank, en mode Indiana Jones, un des tout tout grands moments de la journée !

Retour à la distillerie, Franck nous fait la visite de celle ci avec une très belle dégustation de rhums blancs brut de colonne, deux rhums de 4 ans en fûts neufs (chêne français et américain) depuis quelques mois et la cuvée Lulu en rappel (toujours aussi bien au passage:) )

La suite se terminant à la boutique où nous rejoignons Emmanuelle et dégustons 2 jus de cannes différentes, afin de bien remarquer les différences…. et c’est assez marqué en effet, et très bon !

Après cela, trajet en bateau vers le ti sable et sa plage magnifique pour assister à un concours de cocktails… le gagnant verra sa réalisation devenir LE cocktail de la Martinique durant une année…

Vu le temps de préparation et le matériel nécessaire pour 10 personnes, seuls 4 membres du jury dégusterons ces cocktails… laissant les autres à la plage ou au (superbe) buffet, perso ça me va très bien aussi 😉

Mention spéciale pour la plage, une des plus belle de l’île parait-il… de fait, c’est juste superbe !

Bravo à Samuel Laborieux qui aura réalisé un très beau cocktail à base d’orange, carotte et rhum bien sur !

La journée se terminant avec une visite du nouveau bar à rhum, “House of rhums” et un charmant repas entre jury…

Jour 4

Le grand jour, celui où nous devons déguster à l’aveugle une sélection faite par les distilleries participantes… Petit bémol, toutes n’ont pas répondu à l’appel pour différentes raisons qui doivent être les leurs.

Personnellement, je ne comprends pas trop et je trouve cela bien dommage mais bon, peut être pour une prochaine fois.

Du coup, nous ne dégusterons pas certains jus d’autres prestigieuses maisons, cela n’aurait en effet aucun sens de forcer leur participation… l’achat de bouteilles n’étant bien entendu pas un soucis pour une organisation pareille.

Juste que je ne vois pas l’intérêt de remettre un éventuel prix à des personnes qui n’adhèrent pas au concept.

Nous nous rendons donc à l’Habitation Depaz, encore une fois en bateau histoire de profiter des paysages magnifiques qu’offre cette île.

Arrivée sur place, un grand waw pour ce lieu juste superbe ! je vous propose ces quelques photos, ce sera bien plus efficace qu’un long bla bla …

Le but de la matinée est donc de déguster et noter chaque jus sur 100 suivant 7 critères différents. Bien entendu, le tout à l’aveugle et par catégories bien distinctes.

Alors oui, c’est vraiment rude comme exercice et relativement compliqué… noter un rhum n’est déjà pas une chose facile et j’avoue avoir été mis à mal durant ce moment 🙂

Vu les profils différents des 10 membres du Jury, les cumuls des différentes notes aura donné des résultats qui auront suscité l’étonnement de pas mal de personnes, moi le premier au final … mais c’est souvent le cas avec les dégustation à l’aveugle et en groupe.

Voyez plutôt:

Rhum agricole blanc AOC <55% :
Maison La Mauny 50%
Rhum agricole blanc AOC > 55% :
Dillon 55%
Rhum blanc agricole non-AOC et pur jus jusqu’à 55% :
A1710 Renaissance
Rhum blanc agricole non-AOC et pur jus de 55% et plus :
Père Labat 59%
Rhum agricole AOC Martinique de 3 à 6 ans :
Dillon VSOP
Rhum agricole non-AOC et pure jus de 4 ans et plus :
Karukera Black Edition Alligator
Rhum de mélasse de 3 à 12 ans :
A1710 Soleil de Minuit
Rhum agricole AOC Martinique de 6 ans et plus :
HSE XO
Rhum de mélasse de 12 ans et plus : 
Plantation Rum Jamaica 2005
Rhum agricole AOC Martinique Brut de fût :
Trois Rivières Cask Strength 2006
Rhum agricole non-AOC et pur jus Brut de fût :
Mhoba Rum Select Reserve French Cask Rum
Rhum de mélasse Brut de fût :
Rivière du Mât 2006 (Cuvée de la Confrérie du Rhum) 

Après tout cela, nous avons droit à un très bon repas constitué de “Ti nain Morue“. Ça ne ressemble à rien mais c’est drôlement bon … rien de tel pour nous remettre en forme après ce marathon dégustation 🙂

De retour à l’hôtel, nous avons un peu de temps pour nous reposer et nous préparer à la remise des résultats…

Et quelle belle soirée de clôture, soirée où nous avons pu discuter tranquillement avec les différents acteurs du rhum en Martinique et…. enfin profiter de cette piscine qui me narguait tant depuis le début !

C’est pas hyper professionnel mais ça, on s’en fou, je ne le suis de toutes façons pas 🙂

Jour 5

Réveil un peu compliqué, mais souvent le signe d’une bonne soirée, nous reprenons une dernière fois la bateau afin de nous rendre au Petibonum au Carbet pour un méchoui organisé par Guy Ferdinand.

Encore un tout grand moment très convivial comme notre hôte du jour…

Mais malheureusement, l’heure du retour ayant sonné, je m’éclipse donc avec Dirk afin de rentrer pour l’aéroport et prendre le chemin inverse 🙂

La suite…. ben c’est comme le début, pas hyper intéressant au final !

ou pas…. 🙂

Au final…. beaucoup de choses à retenir, des souvenirs inoubliables et de très belles rencontres.

Grand bravo à toute l’équipe organisatrice et participants, j’espère de tout cœur que vous parviendrez à mettre en place de nombreuses éditions futures !

  •  
  •  
  •