Caroni 1992

Caroni 1992

31 mars 2018 Off By Roger

Haaaa, le monde du rhum et ses licornes ! Pour certains ce sera un Zacapa XO, un trois rivières 1998, un skeldon 1978, un don papa rare cask ou un Appelton 50 yo.

Dans mon cas, il s’agit du Caroni 1992 “vache” en version full proof.

LE Caroni par excellence pour moi depuis le mariage de Luc où Etienne nous a amené ces 5 petits centilitres.

Depuis ce jour, je ne pense qu’à lui…. le Caroni hein, pas Etienne.

Caroni 1992, le meilleur

Donc oui il a fallu aller la chercher cette licorne et elle m’est apparue il y peu de temps à un prix tout à fait inavouable mais justifié. N’ayant pas cette somme à allouer à une bouteille, un échange a été nécessaire pour l’avoir, à mon plus grand bonheur !

Donc me voila enfin en possession de la chose, un caroni distillé en 1992 et embouteillé en 2010 à 61.2% après 18 ans passés en fût à Trinidad

Couleur: Superbe acajou, les jambes redescendent assez vites mais sont grasses et épaisses.

Nez: Du fruit, du fruit et encore du fruit… une explosion de mangues bien mures, de bananes, de papayes et tout un brol d’ autres fruits tropicaux, de fruits rouges, les notes hydrocarbures classiques, de le fleur de rose, de la vanille, du caramel, des agrumes, du miel, du menthol.

Le nez est hyper fondu, parfumé, on y resterait des heures tellement c’est beau… les 18 années ont bien fait leur travail et ont permis à ce jus de devenir un tout grand spiritueux.

Bouche: l’attaque est vive et acidulée, sur les fruits rouges. Les 61% sont tout aussi fondus qu’au nez et aucune agression n’est à noter. L’alcool aura bien compris ce coup ci que sa place n’était pas au devant de la scène.

Les fruits tropicaux avec la banane et la mangue poivrée en tête sont toujours aussi présents et rendent cette dégustation paradisiaque.

Le miel, le café, le caramel brûlé, le chocolat noir viennent nous rappeler que ce rhum n’est pas un New Grove mais bien un vrai Caroni de derrière les fagots.

La finales est d’une longueur incroyable sur des parfums floraux, mielleux et vanillés… Waw, quelle dégustation !

Conclusion: Une des plus belles release Caroni, même si je ne les ai pas gouté toutes. Mais à l’heure actuelle celui ci est pour moi la plus belle réussite de velier en la matière.

Un coup de maitre, un rhum hyper maitrisé du début à la fin qui va vous faire voyager sous les tropiques. Un superbe rhum parfums !

MONSTRE++

Encore un peu de lecture ?

  • Olivier et Jean-Paul l’ont décortiqué avec bien d’autres ici
  • Serge Valentin en parle ici
  • 33
  •  
  •  
  •