En cette rentrée 2022, les rhums Savanna nous reviennent avec de nouveaux embouteillages de la série « Wild Island »… 2021 ayant fait la place belle aux origines culturelles de l’île de la Réunion avec la série « Métissage », retour donc de la série décrivant la superbe nature de cette île magnifique.

Et au menu, des rhums traditionnels de sucrerie ainsi que des grands arômes et un embouteillage encore plus rare que le Canton … c’est dire 🙂

Donc oui, pour ceux qui ont un petit soucis avec l’aspect collection/séries, il va falloir s’armer de patience et mettre des petits sous de côté car certaines vont être plutôt compliqué à dénicher malheureusement.

Dommage de ne sortir que de si petites quantités mais bon, quand on fait des séries autours de single cask, on fait évidemment avec ce qu’il reste dans le fût. Pour ce qui est des volumes plus grands, je ne saurai que vous conseiller l’excellent « Le Must« , plus simple d’accès mais terriblement efficace.

Savanna 2007 13 ans finition Porto. Single Cask 973

Rhum traditionnel de sucrerie, à base de mélasse donc, ce single cask du millésime 2007 a passé 13 longues années dans le fameux chais humide de chez Savanna en ex fût de cognac et ensuite en ex fût de porto. Titrant 55.2%, celui ci est limité à 1070 bouteilles de 50 cl.

Nez

Le nez est plutôt parfumé, sur les fruits secs (noix), de fruits compotés/confits (pruneaux, abricot) et le raisin bien sucré/seché au soleil. Le boisé est marqué, avec une belle torréfaction et des notes plus chocolatées sur un profil assez beurré et gras.

Le 55% sont vraiment bien intégrés à l’ensemble et avec le temps, de notes légèrement plus mentholées viennent ajouter un souffle de fraicheur à ce nez plutôt concentré.

On sent que la finition porto a apporté une belle rondeur à ce spiritueux, mais sans tomber dans quelque chose de trop typé liqueur par exemple.

Très plaisant je dirais 🙂

Bouche

La bouche est bien gourmande, avec un boisé qui vient directement se mettre en avant suivi de notes plus fruitées et légèrement acidulées.

La vanille, le tabac, les fruits secs, le chocolat noir et un pointe de réglisse se placent devant les pruneaux, l’abricot compoté et même la banane verte. Le texture est beurrée, gourmande et grasse sans être liquoreuse.

Le boisé est clairement là, mais pas étouffant car pas mal de fruits réussissent à se faire une belle place dans ce rhum.

Comme au nez, l’alcool est très bien fondu à l’ensemble, ça passe très facilement.

Prix

129€ (50cl)

Conclusion

Ce rhum est très agréable, le boisé est bien marqué mais ne tue pas le spiritueux. Il lui donne une belle colonne vertébrale sur laquelle les fruits viennent tranquillement se greffer… J’aime beaucoup car on ne bascule jamais sur la planche de bois, cela lui donne un côté bien gourmand.

Note

89/100

Savanna 2007 12 ans finition Armagnac. Single Cask 991 réduit

Rhum grand arôme vieilli durant 12 longues années sous les tropiques dans un ex fûts de cognac et ensuite dans un ex fut d’armagnac de la maison Darroze.

Cette version « grand étang sec » est légérement réduite à 59.9% et est assez limité car seulement 490 bouteilles ont été produites…mais c’est jouable pour les plus rapides ou chanceux.

Nez

Pas de doutes possibles, on est clairement sur un grand arôme avec pas mal de fruits dont l’ananas, la banane bien mure, le sirop de pêche, la cerise confite, l’olive verte, le tout sur un profil bien pâtissier et hyper gourmand où le boisé est tout de même présent.

Un beau chocolat noir/amère, de la vanille et des notes de tabac viennent nous rappeler le passage en fût d’armagnac.

Clairement un profil bien équilibré, très parfumé sans jamais tomber dans l’écoeurement et avec un alcool hyper bien intégré… j’aime beaucoup cet équilibre !

Bouche

La bouche est très crémeuse, limite lactée avec directement les marqueurs typiques des grands arôme: les fruits exotiques tels que l’ananas, la banane, une légère fraise tagada, un beau caramel et l’olive classique des grands arômes.

Comme au nez, le boisé vient épouser cet ensemble acidulé d’une très belle façon et nous offre un spiritueux complexe, équilibré et incroyablement gourmand.

L’alcool est juste terriblement bien fondu, très belle réduction qui laisse pas mal de gras et ouvre très bien le rhum.

Prix

129€ (50cl)

Conclusion

Alors ça, j’aime vraiment beaucoup… la réduction est top, laissant la place à la folie des grands arômes sans que cela ne soit l’explosion totale. Ca part bien entendu un peu dans tous les sens mais ça reste cohérent, entre les fruis acidulé et un boisé hyper gourmand.

Top celui là, bien content que ce soit celui qui est encore « trouvable ».

Note

92/100

Savanna 2007 12 ans finition Armagnac. Single Cask 991 Full proof

Bis repetita, rhum grand arôme vieilli durant 12 longues années sous les tropiques dans un ex fûts de cognac et ensuite dans un ex fut d’armagnac de la maison Darroze.

Cette version « piton des neiges » est embouteillée telle quelle à 63.9% et sera très compliqué à trouver car seulement 250 flacons ont vu le jour… Autant vous dire que faire le malin avec un Canton, c’est clairement terminé !

Nez

Cette version non réduite laisse d’abord s’exprimer le côté chimique des high esters avec la colle et les solvants.

S’en suivent les fruits mais de façon plus effacée que sur la version réduite. En fait, ce nez est plutôt fermé, même après 35 minutes d’ouverture. Bien sûr, en grattant nous allons retomber sur de l’ananas rôti, la cerise confite et une pointe d’olive, mais c’est nettement moins flagrant. La patience est de mise ici.

Le boisé prend sa place comme dans la version réduite mais avec une dualité du côté solvants… du coup, c’est un peu moins sexy que le précédent. Question de goûts.

Par contre, quelle rondeur, quel beurré… ce nez est bluffant de « facilité » pour un rhum de presque 64% d’alcool !

Bouche

En bouche, les 63% fouettent forcément plus que la version réduite mais cela est tout a fait gérable.

Ce qui marque directement en bouche est ce côté très brioché, beurré et gourmand. Les fruits reviennent au premier plan, accompagnés de fruits secs, d’une légère olive, de chocolat et une pointe caramélisée.

La finale est marquée par un boisé bien gourmand encore une fois, des épices, du chocolat noir/amère et une pointe acidulée du plus bel effet… hé oui, c’est bien un grand arôme 🙂

Prix

129€ (50cl)

Conclusion

Ce rhum est incroyable de gourmandise et de profondeur malgré ses presque 64% d’alcool. J’aime beaucoup même si je trouve la version réduite plus agréable à la dégustation.

Le côté solvants prend plus de place dans cette version brut de décoffrage, ce que certains pourront plus apprécier que le « grand étang sec » plus axé sur les fruits. Perso, mon choix est fait et vu les quantités de bouteilles, ça m’arrange fortement 🙂

Pour terminer, j’ajouterai ceci:  » pas de piton, pas de collection ! « 

Note

89/100

2 Comments

  1. Ma distillerie préférée mais j’ai arrêté de courir après leurs bouteilles qui sont destinées seulement à la spéculation.
    Le prix de base ne me dérange pas mais impossible a trouvé.

    1. Je ne pense pas que Savanna parte du principe que leur bouteilles sont prévues pour la spéculation. Eux font leur job en embouteillant les fûts qui leur font tilt, le reste c’est « juste » un succès mérité…

      Quand on embouteille des single cask, rien à faire mais ce sera toujours limité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.