Rhum

Some kind of Jamaica Plantation

Depuis le rachat par Plantation de West Indies Rum Distillery à la Barbade, nos amis de la région de Cognac on plus qu’un pied dans la mélasse Jamaïquaine, il n’est donc pas dutout étonnant de voir débarquer 3 single cask de cette île emblématique dans le monde du rhum !

Heu.. pourquoi ont ils un pied en Jamaique alors que tu causes de la Barbade Roger ? Ben parce que WIRD était actionnaire à 1/3 de National Rum of Jamaica… on peut continuer ?

Donc ce soir je vous propose la dégustation d’un Jamaica 1996-2000-2007 by plantation ! Le tout vieilli en deuxième maturation en fût de cognac et de Sauternes, comme toujours chez Plantation. Les trois ne présentent aucun ajout de sucre.

Jamaica 2007

Ce rhum nous vient de chez clarendon ET de chez Long Pond... C’est un blend quoi 🙂 Le rhum de chez Clarendon a fermenté 4-6 jours et celui de chez Long Pond durant 2 semaines. Autant vous dire qu’il devait bien puer avant l’assemblage ce dernier 🙂

Le tout a vieilli durant 11 ans sur place avant d’être mis en fût de cognac chez Ferrand durant 1 an et enfin, blendé dans un fût de Sauternes durant 6 mois…. Quel voyage ! Le degré d’alcool est de 46.8%

Nez

Fruité, vif sur la pomme entre autre, l’ananas, la mangue, la vanille, le miel.

C’est plutôt parfumé, on sent le sale Long Pond et la finition Sauternes apporte une belle douceur gourmande. Le tout laisse quelques traces boisée avec les fruits secs tels la noisette.

Bouche

Vif, sur une belle grosse dose d’esters avec les fruits bien murs, la pêche, la poire, la mangue, le tout nappé d’un certain sucrosité et de vanille.

La finale est plus sur l’amertume boisée, sans que cela ne soit trop dérangeant.

Prix

70€

Conclusion

J’avais peur que le Sauternes tue le tout, force est de constater que c’est drôlement bien foutu ce brol.. ça garde bien sa typicité Jamaïquaine et ça reste accessible avec une belle gourmandise.

Note

87/100

https://rumtastingnotes.page.link/BbuWfdHnBmQt1LWo8

Jamaica 2000

On rentre dans du lourd ici, un Clarendon MBK pour « j’en ai aucune idée » de 18 ans sous les tropiques, 1 an en fût de cognac Ferrand et un an en fût de Borderie. Le titrage en alcool est de 51.6%

Nez

Pwaaaa ça sent rudement bon ça ! La mangue, les fruits de la passion, le litchi et quelques notes plus boisées avec le fruit sec et le tabac blond.

Ce nez est hyper parfumé, en mode jamaique/cognac bien fruité. j’aime beaucoup, c’est superbe.

Bouche

Tout aussi bon, un véritable concentré de fruits avec l’ananas, la banane, la mangue, et tout cela en mode bien explosif. Le boisé est présent mais tout en délicatesse, avec les fruits secs encore, le chocolaté et quelques épices.

Il y a du peps, de la gourmandise à revendre, du fruits, un leger boisé et un équilibre incroyable…

Prix

115€

Conclusion

Ce rhum est superbe…. point

Note

92/100

https://rumtastingnotes.page.link/cnpup6HmuU9Dfh3x6

Jamaica 1996

Le plus vieux du lot, un beau Long Pond 1996 qui sera resté 21 ans dans son fût d’ex bourbon en Jamaïque, 2 ans en fût de Cognac Ferrand et 6 mois en fût de Rye. Le tout titre un léger 49.1%

Nez

Un nez plus marqué par le bois que les précédents, clairement. Après, il est resté 21 ans dans son fût sous les soleils des tropiques, ça peut se comprendre !

Après, il n’y a pas que ça, ça écrase certes, mais on retrouve un beau fruité derrière tout cela. Ca puirre l’ananas, la mangue, la banane et les marqueurs typiques de la Jamaïque.

Bouche

Ronde et ample, sur des marqueurs assez boisés et légèrement fruitées. On retrouve en retro olfaction ce que la Jamaïque avait à offrir, ça reste funky mais masqué par un boisé plus présent.

Le boisé amère, le chocolat et quelques notes fruitées et acides sont la colonne de ce rhum.

Prix

189€

Conclusion

C’est bon, mais le boisé ma semble un chouia trop prononcé… Bien entendu 21 ans sa gueule dans un fut, ça n’aide pas !

Après, on retrouve clairement ce qui fait un rhum Jamaïcain, un rhum Jamaïcain… mais avec du bois 🙂

Note

86/100

https://rumtastingnotes.page.link/uMQoDWAQBkws8WB4A

2 Comments

  1. Plantation a le sucre facile (eurk que ce Barbade XO…), mais au moins c’est indiqué sur leur site (section « dosage » dans les détails des bouteilles)… Et surtout ils ont la décence ne ne pas massacrer les embouteillages Jamaïcain.
    Merci pour ton blog, j’ai pu découvrir du lourd grâce à tes pages! (ahhh ces fameux Caroni du Gus’t, à moins de 180 balles, tombés du camion Demerara!)

    1. Héhé… oui, effectivement Plantation est très transparent sur comment ils travaillent le rhum. Après, on aime ou on aime pas, on peut pas dire qu’on était pas au courant 🙂

      Et oui, ces gust demeroni, c’est quelque chose

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *