Rhum

Bologne Black Cane

J’adore les rhums blancs agricoles, en ti punch à l’apéro et même pur pour certains d’entre eux. Du coup, mon choix est souvent porté sur la Martinique mais pas que… l’île voisine, la Guadeloupe, regorge de belles distilleries et de produits magnifiques aussi.

Et sur ce site, on en parle pas assez de la Guadeloupe, voici donc un petit article pour effacer cette injustice 🙂

Direction donc Bologne, située sur les flans de la Soufrière, volcan situé sur le territoire de la commune de Saint-Claude en Guadeloupe, dans le Sud de l’île de Basse-Terre.

C’est en 1887 que l’ancienne habitation sucrière deviendra une distillerie et propose principalement du rhum blanc jusqu’en 2010 où les premiers vieux font leur apparition.

Ici, je vous propose un petit focus sur le Black Cane 2019, rhum blanc monovariétale qui met en valeur la Canne noire. Cette canne à sucre étant seulement cultivée et travaillé par Bologne. Son rendement serait moindre que d’autres type de canne, mais avec un potentiel aromatique tout à fait exceptionnel.

Couleur

Cristalline… logique jusque là 🙂

Nez

Le nez est très végétal, sur la canne forcément mais avec un côté très gourmand et chaleureux.

On y retrouve quelques fruits exotiques comme la mangue, les agrumes bien murs, limites confits et une pointe poivrée…L’alcool est remarquablement bien intégré.

Pur c’est déjà très engageant, en ti punch c’est vraiment top et avec un fruit de la passion, c’est bonheur 🙂

Bouche

La bouche est plutôt douce, les 50% ne sont pas un frein à la gourmandise détectée au nez.

La canne est toujours aussi présente et les agrumes se marient toujours aussi bien avec une légère pointe poivrée et sucrée. C’est vraiment gourmand et cette touche sucrée est vraiment très sympa.

Prix

35€

Conclusion

Très belle expression de ce que sait produire la Guadeloupe en matière de rhum, cette bouteille est vraiment très sympa et proposera de beaux moments entre amis !

Elle n’aura pas fait long feux dans mon étagère 🙂

Score

88/100

2 Comments

  1. Je l’ai bien apprécié aussi… mais pour moi il n’est pas au niveau d’un longueteau parcellaire n°1 ou 9…
    Après ce n’est que mon point.t de vue…
    Je le trouve moins aromatique… par contre très je suis curieux de goûter « la coulisse » chez Bologne…

    1. D’accord avec toi… après longueteau présente probablement un des meilleurs rhums blancs au monde avec Neisson, donc être en dessous ne me choque pas 😅

      Pas encore dégusté le coulisse, je suis assez curieux aussi. Le distillat, je n’avais pas été subjugué de mémoire, trop fort.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *