Rhum

Toucan Cuvée Confrérie du Rhum

Nouvelle cuvée de la confrérie du rhum, celle ci est encore une exclusivité pour le célèbre groupe facebook au plus de 35.000 membres ! Et encore une fois, ce sera vers du pur jus de canne que nous allons voyager…. mais pas de Martinique ou de Guadeloupe cette fois, ce sera la Guyane Française qui aura été mis à l’honneur, avec les rhums Toucan !

Plutôt que de proposer une sélection faite par Benoit Bail et Jerry Gitany, la confrérie à décidé de proposer à plusieurs de ses membres de déguster 3 samples mystères provenant d’une même distillerie… Le sample ayant recueilli le plus de votes sera sélectionné !

Si ça c’est pas une cuvée de la confrérie, je ne sais pas ce qu’il vous faut de plus ! 🙂

Titrant 60%, le rhum blanc sélectionné a été distillé à Saint Laurent Du Maroni, en Guyane Française à partir de jus de canne monovariétale. La réduction aura été réalisée lentement en France, chez Toucan.

Cela devait être présenté en grande pompe au Rhum Fest 2020 mais en raison du covid-19, cette sortie aura été repoussée…

Malheureusement, Toucan rencontrant quelques difficultés passagères liées au drame sanitaire qui nous occupe, il aura été décidé de commercialiser cette cuvée via Excellence Rhum au prix de 35€ afin de donner un bon coup de pouce salutaire à Toucan.

La logistique de 1000 bouteilles étant relativement lourde dans notre situation actuelle, ce site sera l’unique point de vente pour le moment.

Je vous livre ici quelques impressions de membres de la confrérie du rhum, c’était quand même le but de la manœuvre 🙂

L’avis D’olivier Scars

La robe est cristalline.

Au nez, c’est une explosion d’arômes tout d’abord portées sur la canne fraîche.

Après un temps d’aération, on retrouve des notes très végétales associées à des notes de fleurs blanches et de citron vert.

En bouche, on a une belle attaque qui emplit tout le palais et qui laisse rapidement apparaître des fruits exotiques (fruit de la passion) et des agrumes (citron vert) associés aux notes de canne fraîchement coupée.

Longueur agréable.

L’avis de Damiens Sagnier

Nez : proche du 1er sample mais il s’affirme beaucoup plus : je retrouve un coté salin/iodé (loin d’un A1710, clairement, mais présent un chouïa quand même). Le maracuja du 1er sample se transforme ici en combo mangue/papaye pour ma part. L’alcool semble moins bien intégré, ou se fait plus sentir du moins.

Bouche : moins gras que le 2nd mais plus que le 1er. Plutôt rond, gourmand, presque beurré. Pas beaucoup de fleurs, mais néanmoins herbacé. Plus du tout cette impression d’iode que j’ai eu au nez, et tant mieux. Je sens une légère sensation de cuivre/métal.

Finale : végétale et légèrement poivrée. Moins d’agrumes qu’au nez mais structure relativement équilibrée, j’avais peur vu le nez.

Je pense que c’est ce troisième sample que je préfère.

L’avis de Wendy Billot

Au Nez : Très puissant par rapport aux 2 autres, on retrouve le végétal presque le sucre et le côté floral

En bouche : On sent bien la puissance du degré d’alcool, les épices et surtout le poivre qui ressortent en picotant la langue. Les agrumes viennent ensuite rafraîchir le tout.

En Final : le bâton de réglisse qui vient finir et me fait saliver.

Mon cœur balance entre le n°1 et n°3, mais pour moi le n°1 n’est pas assez puissant à mon goût et la final est trop courte.

L’avis de Yohann Derijcke

Au nez je perçois des effluves de fruits très mûrs, aspect fermentaire. Assez brut j’ai en vrac un côté métallique, de la réglisse ou bien encore du citron vert.
Un léger côté renfermé persiste. >55% ?

La texture en bouche est souple, pas mal de vivacité et même une certaine acidité sur le bout de la langue ( longue fermentation ? ). Il y a du corps, c’est presque fermier.

Cela me fait penser à un rhum Sud Africain ( MHOBA )…

Mon avis

Plus d’alcool que dans les deux autres samples, c’est iodé, salin, sur les fruits, le poivre, les olives vertes et un côté organique (levures).

Le nez est toujours sur les levures avec encore une certaine salinité et un léger voile fruité avec le citron entre autre et un côté presque sucré.

La bouche est plus parfumée, spéciale et c’est assez vif… Forcément, celui ci titrait à 60%.

A tester en ti punch !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *