Rhum

Some kind of Longueteau

Aussi bizarre que cela puisse paraître, Longueteau n’est vraiment pas très présent sur ce blog… A tort bien entendu, tant leurs rhums blancs comptent parmi les meilleures productions du moment. Que ce soit les parcellaires, les classiques 50-55 et 62 ou encore le Genesis, c’est toujours du lourd…

Et les vieux me direz vous ? Là aussi, de façon très étrange je ne me suis jamais trop intéressé pour leurs rhums vieux… Longueteau ayant toujours été pour moi une marque connue et reconnue principalement pour ses rhums blancs.

Concernant les rhums vieux, l’ombre de Reimonenq semble avoir souvent été au dessus de ces cuvées. Sans que cela ne me dérange d’un point de vue gustatif, mais c’est plus embêtant niveau transparence je trouve.

Mais bon, ce n’est pas bien grave et cela ne semble plus être le cas, et j’ai ici un lineup qui me permet de balayer une partie de leur offre actuelle en matière de rhums vieux.

Seront ils au niveau des magnifiques rhums blancs de la distillerie ? Sur le papier, on peut imaginer que oui, mais rien n’est moins sûr….

La gamme Harmonie

« La collection HARMONIE est elle assez récente, c’est ma toute première création en tant que maître de chais, je n’étais pas forcément destiné à reprendre cette aspect de la production au départ, mais je suis un épicurien, et j’ai toujours voulu être au plus proche des produits… »

Voici les mots qu’avait eu François longueteau sur ce blog concernant cette gamme. Elle se compose de 3 rhums, un ambré, un rhum vieux et un très vieux rhum. Pas d’indication d’âges.

A savoir que cette gamme évolue avec le temps, je pense qu’ils en sont au 5em batch qui sera, j’imagine, légèrement différent de ceux que j’ai ici pour l’article. Mais en gros, j’imagine que ça doit rester dans la même veine.

Longueteau Prélude 50.3%

Le paille de la collection…clairement, rien qu’à l’œil on s’en doute un peu même si ça veut pas toujours dire pomme de terre.

Couleur: paille

Nez: le nez est assez beurré, vanillé et légèrement boisé. On y retrouve un présence citronnée plutôt marquée, ce qui donne une belle fraîcheur à l’ensemble.

La pâte d’amande, les épices avec le poivre en tête et la tabac viennent terminer ce nez très frais.

Bouche: la bouche est pleine de peps sur une canne bien fraîche et un boisé naissant.

Les traces citronnées sont toujours là, avec une petite vanille discrète et un côté poivré prononcé. La boisé se veut très léger, plus un voile avec quelques notes de fruits secs.

Prix: 55€

Conclusion: Sympa ce paille de chez Longueteau. On sent que la maturation a été courte, la fraîcheur de rhum blanc étant toujours bien présente. Après c’est le but de ce genre de produit me direz vous…et vous auriez bien raison !

Après, ça reste un paille qui doit très bien passer en ti vieux mais on est quand même sur un tarif assez haut. Dans la même tranche, on peut trouver un profil 105 de Neisson qui va clairement être bien au dessus.

Note: 81/100

Longueteau Symphonie 49.2%

On monte en gamme (rhoooo, belle cella là non ? Harmonie, Symphonie, gamme…tousa tousa quoi), et en prix avec ce Symphonie qui est un assemblage de rhums de plus de 3 ans.

Le tout vieilli en fût d’ex cognac et de fût neuf.

Couleur: or

Nez: Déjà plus lourd et chargé que le nez du prélude, on sent directement un profil plus chaud.

Le boisé est plus marqué mais toujours avec cette note beurrée qu’on retrouvait chez le plus jeune. Le caramel brûlé, la vanille, le tabac, la mokatine et les épices dont la muscade sont les principaux marqueurs de ce rhum.

Des notes citronnées viennent ensuite avec un soupçon mentholé qui apporte assez bien de fraîcheur encore une fois.

C’est plutôt doux au nez, les 49% sont très bien intégrés et agréables.

Bouche: assez douce, le boisé est ici plus présent avec son lot d’épices et de fruits secs. On y retrouve quelques fruits plus compotés comme l’abricot par exemple et du raisin assez sucré mais c’est bien le bois qui marque de son emprunte ce rhum.

Prix: 70€

Conclusion: C’est bon…. pas hyper long mais on passe un bon moment.

J’aurais tendance à trouver le boisé un peu moyen en fait. Je ne sais pas trop l’expliquer mais je le trouve entre deux eaux.

Soit pas assez présent soit trop présent mais y’a un truc qui m’embête… Mais c’est bon. Après ça coûte encore un peu trop je trouve.

Note: 82/100

Longueteau Concerto 47.2%

Couleur: or

Nez: crémeux, doux, avec un belle présence d’agrumes. Ce dernier nous montre un boisé plus marqué qui n’est pas loin d’un La Favorite en fait.

Encore ces épices avec ce poivré, la muscade et un grosse compote d’abricots et de prunes. Le caramel, le camphre , le moka, le tabac viennent complété ce nez assez marqué par le bois.

Bouche: La bouche nous apporte un côté très parfumé en fait, totalement en désaccord avec le nez qui était plus marqué par le fût.

Ça lui donne limite un côté « saucé » avec de beaux fruits, des fleurs et ce côté « chique au rhum » de notre enfance.

Les arômes sont riches et on passe par le pruneaux, l’abricot, et l’orange sanguine entre autre ainsi qu’une eau de vie de griottes.

Par contre, c’est plutôt court en bouche… ça fait vite psscchhhhtttttt, et c’est un peu dommage.

Prix: 90€

Conclusion: Que dire… bah c’est bon, c’est même très bon. Mais c’est court, c’est même très court en fait 🙂

Donc oui, on passe encore un bon moment et le côté vieux rhums de Guadeloupe que je retrouve souvent avec ce côté chique au rhum est ici plus présent. Le boisé semble mieux dompté mais la finale est d’un court… c’est tristounet.

Note: 84/100


Génésis Ambré 72.3%

©lacompagniedurhum.com

Nous avons ici le résultat de stratosphérique Genesis mis en fût de chêne neuf durant 24 mois… Donc un brut de colonne proposé brut de fût, si ça c’est pas un truc pour les bruts de fût, je ne sais pas ce qu’il leur faut !

Couleur: paille

Nez: Le timide moka, le cendré, les fruits à coque, un discret caramel, la banane et une belle canne bien fraîche.

Les 72% sont étrangement absents en fait.

Bouche: vive, forcément, mais toujours très fraîche en fait. La canne est encore bien présente et je ne suis pas sur qu’à la totale aveugle, on y retrouve un rhum ambré tellement la canne est présente.

C’est poivré, fruité, sucré et d’une rondeur vraiment surprenante… enfin, pour celui qui ne connaîtrait pas le Genesis Blanc.

Au final très plaisant et gourmand, je pense que ce rhum ambré en ti punch doit être magnifique (chose que je fera asap avec le reste de mon sample d’ailleurs)

Prix: 85€

Conclusion: alors oui, encore une fois ça coûte un pont mais c’est d’un bon… Le nez est plus timide mais en bouche, c’est vraiment très bien fait même si ça fouette tout de même 🙂

Un genesis de 4 ans est à venir, vraiment je me réjouis de voir ce que cela va donner !

Note: 87/100

Single cask 2012 (fût 76)

©lacompagniedurhum.com

Tiré du fût 76, ce rhum de 6 ans a été mis en fût le 25 juin 2012 et aura du attendre jusqu’au 5 mars 2018 pour être dépoté.

Titrant 47.2%, ce rhum aura été embouteillé 434 fois en bouteilles de 70 cl et vendu uniquement en Guadeloupe.

Couleur: or

Nez: des notes torréfiées, de fruits secs, un pointe de caramel, du pruneaux, abricot en compote et quelques épices…

Le boisé se veut cendré, sec, avec quelques notes de tabac et de caoutchouc.

Un nez chaleureux mais quand même assez discret. Avec le temps, un pointe d’agrumes citronnés viennent parfumer le tout.

Bouche: la bouche nous propose pas mal de fruits avec l’orange, le citron, la pomme et une fraîcheur légèrement mentholée.

Le caoutchouc pourrait nous induire en erreur à l’aveugle et nous emmener vers les terres de Rhum Rhum et ses libérations.

La bouche se fait nettement moins « chique au rhum » que le concerto de la gamme Harmonie, personnellement je préfère.

La longueur n’est pas folle, encore une fois aurais je envie de dire.

Prix: 238€

Conclusion: c’est bon… pas waw mais bon. Le soucis est que vu le prix, cela devrait être très waw et là c’est clairement pas le cas.

Donc oui, je suis quand même déçu et je trouve le rapport qualité/prix abominable.

Il semble que l’on soit plus dans les 180€ sur place, mais ça reste tout de même horriblement chez pour ce que ce single cask à a proposer.

Note: 79/100

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *