Coter du jus.

Coter du jus.

11 décembre 2018 0 By Roger

Au fils des mois (21 en fait), ce blog s’est étoffé de pas mal d’articles et de notes de dégustation. Ces notes je les classerais en deux: les historiques et les régulières 

Par note historique, j’entends les licornes du style Caroni 1974, Chantal Comte Sainte Luce 1980 etc qui sont assez difficiles à coter car trop sujettes à l’aspect émotif. Je pense donc ne pas coter ces jus, simplement laisser mes appréciations et ressentis.

Par contre, pour les notes régulières, celles des jus encore trouvables “facilement“, il me semble qu’un système simple de cotation sur 20 serait une bonne idée.

A cela j’ajouterai ce que coûte un point car pour moi cela est important pour le lecteur. Je me baserai sur les prix que je peux voir en général. 

Un foursquare 2005 n’aurait pas trop à rougir face à un caroni 1996 employees au final. La cote ne serait pas très loin en tous cas, mais on parle tout de même d’un prix 6 fois moindre. Cela a son importance.

L’exemple type du rhum top rapport qualité/prix

Bien entendu ces cotes restent mon ressenti personnel, mais elles auront le mérite d’être claires sur ce que je pense d’un jus.

Comme un copain blogueur m’a dit, “It’s time to show your balls Roger !” qui veut dire en français courant “N’hésite pas à donner ton avis, il compte aussi” ou un truc du style.

Je dois bien avouer que mon entretien avec Serge à fini de me convaincre aussi… Dire clairement qu’une chose ne me plait pas servira à bien comprendre quand je dis qu’une autre est très bonne. 

Par contre, ne comptez pas sur moi pour révolutionner le monde de la cotation, ce sera à ma sauce donc sans chipotages inutiles.

A bientôt !

  • 27
  •  
  •  
  •