Caroni 1996 22 ans

Caroni 1996 22 ans

11 novembre 2018 0 By Roger

Quel bonheur de trouver un beau matin dans sa boîte au lettre du boulot, un sample du dernier Caroni 1996 de la série Employees. Voilà de quoi bien commencer la journée !

Celui ci m’ a en plus été envoyé par Oliver Scars qui a participé avec Luca Gargano à l’assemblage des 5 fûts pour nous sortir ce millésime 1996 ainsi qu’ un 1998 de 20 ans.

Je trouve d’ailleurs cela brillant, de la part du patron de Velier, de proposer à un fan inconditionnel (remember caroni days) de venir tester ses différents fûts avec lui afin de confectionner le meilleur assemblage possible.

Ils ont l’air content en tous cas 🙂

Pour ce qui est de la série Employees, une interview de Luca est dans le tube, elle devrait bientôt paraître sur ces mêmes pages… Perso je trouve le concept génial !

Donc nous avons droit à un beau Caroni âgé de 22 ans intégralement sous les tropiques à Trinidad et titrant un gros 66.8%. Limité à 1192 bouteilles, toutes disparues des étagères (virtuelles ou non) de nos cavistes.

Par contre il en reste plein sur eBay et facebook si jamais… Etrange..

Moi, je dis merci, merci, merci, merci 🙂 

Couleur: Superbe acajou, vieux meuble ciré. Les 22 années ont superbement bien fait leur boulot, ce rhum est magnifique

Nez: Ho c’est chaud, concentré, gourmand et fruité… Il y a beaucoup de choses qui se passent là dedans.

Tout d’abord on a un beau moka, de la crème pâtissière, des fruits bien compotés avec la cerise, la mangue, les fruits rouges et la banane mûre.

Ce Caroni aurait presque des airs de Bielle 2001 Kirsch en fait… Ne criez pas au scandale, c’est juste ce que je pense 🙂

Le menthol, un léger fumé, le cuir et le caramel brûlé suivent ensuite et lui donne un côté plus animal.

Yes, ça pue très bon et j’adore ça ! Ce mélange fruité, caramélisé… c’est juste que de l’amour. Violent certes, mais de l’amour tout de même.

Après à l’aveugle, pas sûr que caroni m’aurait directement sauté aux yeux.

Bouche: Fruits, poudre de chocolat noir, vanille, crème brûlée, poivre noir… pwa quelle gourmandise ce blend !

Fruité encore avec de la cerise, de la mangue, de l’abricot bien compoté. La fleur de rose (ou un truc du style, comme dans le 92 FP en fait) vient nous apporter de beaux parfums floraux.

Les 66% sont vraiment bien intégrés, alors certes ça chauffe mais ça n’agresse pas. 

La finale est plutôt sèche sur le chocolat noir amère…et d’une longueur folle !

Prix: ouch… bon là on arrive dans des sphères assez compliquées car on parle quand même de 390€. On ne va pas épiloguer sur le sujet, je pense que si j’étais velier, je ferais pareil. C’est assez logique vu les prix actuels de vendre un tel produit une telle somme.

De toute façon, il aurait été vendu 190€ que les 390€ seraient quand même le prix actuel pour celui qui ne l’a pas trouvé. Velier à juste sauter une étape 🙂

Conclusion: et bien ce blend de 5 fûts de Caroni millésime 1996 est une toute toute grande réussite. 

Un bel équilibre pour un profil Caroni hyper luxuriant et gourmand. Sans trop de touches de goudrons mais laissant toute la place aux fruits tropicaux et à un boisé tout à fait maîtrisé. 

Un Heavy Rum plaisir, décidément les Caroni de 1996 sont tous superbes.

Encore un peu de lecture ?

  • Serge nous en parle ici

*Merci à Fredi Marcarini pour la photo 😉

  • 40
  •  
  •  
  •