Verticale l’Encantada

Après le gros coup de cœur de l’encantada 25 ans, où j’avais vraiment été scotché par la qualité de ce blend, je me suis procuré leur coffret découvertes. Au passage, leur acheter ce coffret aura été très agréable car tout s’est fait par mail et ils sont biens sympas, je vous les recommande franchement.

Au menu de celui ci, 5 bouteilles de 20 cl chacune contenant les armagnacs suivants:

  • Le sable à Lagrange 1976
  • Lous Pibous 1982
  • Le Parre 1990
  • Mounet 1991
  • un blend de 20 ans

Pomme de terre sur le gâteau, ils m’offrent un sample du Lous Pibous 1994 qui, vous le lirez plus tard est une tuerie incroyable…

Donc ce soir, je vous propose un rapide survol de ce coffret et une petite note pour les 5. Ce sera plus facile que de faire 5 pages 🙂

Comme vous pouvez le remarquer sur la photo ci dessous, niveau présentation ils sont toujours au top avec un chouette coffret en bois où les bouteilles sont soigneusement rangées.

Le fond de celui ci est placardé avec une note explicative de chaque échantillon et le tout se ferme avec un plexi au logo de la marque…Chaque bouteille est cirée main.

Ils portent vraiment un soin tout particulier à ces produits, je trouve ça très classe perso.

Pour les notes qui suivent, je vous met quelques infos que j’ai trouvé sur leur site ou ailleurs concernant les domaines. c’est toujours sympa à lire. Si vous souhaitez plus d’infos, tout est sur http://www.lencantada.fr


Domaine Le Sablé à Lagrange – 1976

Apparemment, ce domaine n’aurait produit que 3 millésimes, à savoir 1973-1974-1976. Ce dernier aura été embouteillé par l’Encantada au degrés que ces longues années passées en fûts aura laissé, c’est à dire 40.2% dans ce cas ci.

Nous avons droit à de la douceur donc pour ouvrir cette soirée, c’est pas plus mal 🙂

Nez: Cet armagnac nous offre un nez très doux, de l’amande, un côte colle d’étudiant (le tubes pritt), ainsi qu’un aspect très floral.

Bouche: une bouche remplie de fruits sec, de poudre de cacao…. un longueur très douce sur le bois sec.

Un millésime qui respire le “vieux”, le mesuré…. d’une délicatesse comme seuls nos grands parents pouvaient avoir [SEQUENCE EMOTION ON]

 

Domaine Lous Pibous – 1982

Le domaine Lous Pibous se situe à Mauléon d’Armagnac et n’est composé que de vigne de cépage “Folle blanche”… je sais pas vous, mais moi je trouve ce nom très beau et romantique… bon soit 🙂

Encore un vieil armagnac et un degrés relativement bas, 40% de douceur pour continuer…

Nez: Un nez hyper gourmand sur le vieux bonbon toffee, le zeste d’orange, les fruits confits.

Bouche: Une bouche suave sur les mêmes notes que celles découvertes au nez. Les 40% sont évidements discret mais cela n’empêche pas de passer un bon moment. Certes c’est léger mais vu la gourmandise de cet armagnac, ça passe vraiment bien sans être écœurant. Un très bel armagnac !

 

Domaine Le Parre – 1990

Ce domaine, dont la dernière distillation remontant à 1995, est situé en Tenarèze, une des trois composantes géographiques de la zone de production de l’armagnac.

Il titre 47.3%, on commence à monter dans les watts donc !

Nez: bel Armagnac légèrement plus clair sur de notes de fruits secs (noix, noisette), de boisé, vanille, agrumes le épices.

Bouche: Un bouche encore une fois très suave, où le miel est mis très en avant ainsi que les fruits compotés. Une finale boisée, poivrée vient clôturer le tout.

Une fois de plus un armagnac dessert, et que c’est bon !

 

Domaine de Mounet à Bordelat – 1991

Encore un domaine abandonné qui distillait ses armagnacs seulement quand le millésime leur semblait propice à faire une eau-de-vie d’exception. Le domaine existe toujours mais leurs fils nous souhaitant plus cultiver la vigne, leurs terres produisent du maïs.

Pour faire de l’armagnac c’est moyen le maïs 🙂 donc c’est fini et ce millésime 1991 est le tout dernier disponible.

Armagnac en mode caroni donc….merde j’ai ouvert mon sample !!

Nous continuons notre ascension, nous sommes maintenant à 49.8

Nez: Résolument sur les fruits secs… on est en plein dans la noix, le solvant, la colle, le bois, caramel brûlé.

Bouche: La bouche est la plus taniques du lot…. plutôt étonnant par rapport au reste. Le fût à vraiment marqué cet armagnac de son empreinte. Perso je suis moins fan de ce millésime, trop boisé pour moi.

Les 49% sont intégré de manière magistrale, c’est d’ailleurs un des points communs des 5 armagnacs de ce coffret, l’alcool n’est vraiment pas dérangeant.

 

Sélection l’encantada – 20 ans

Dernière étapes de ce beau voyage, une sélection de différents domaines avec des armagnacs de 20 ans titrant fièrement 46%.

Nez: une nez très floral, mielleux, boisé, caramel.

Bouche: une entrée en bouche plus vive que les autres, boisée, pâtissière, épicée avec une légère amertume … pas désagréable mais plus sec et vif que les millésimes. Nous retrouvons assez bien de noix en fin de bouche.

 

Quelle belle aventure en Gascogne, vraiment un beau voyage !

Au terme de cette verticale, le grand vainqueur est pour moi le Lous Pibous 1982 écrasant de gourmandise. C’est réellement quelque chose de magnifique et je sens que les 20 cl ne vont pas durer longtemps. Pas grave, le 1993 brut de fût est en chemin.

On remarquera que l’ensemble du coffret est assez gourmand, dessert hormis le Mounet ’91 qui avait un profil nettement plus boisé. Très intéressant en tous cas comme exercice….et très agréable 🙂

Merci à l’équipe l’encantada pour ce beau concept. Riche idée de proposer des samples de 20 cl à déguster et partager entre amis !

 

  • 52
  •  
  •  
  •