Rhum

Rhum Barikenn

Décidément, le monde des embouteilleurs indépendants est plutôt actif ces derniers temps… Tout droit venu de Bretagne, Barikenn nous propose ses 2 premiers embouteillages et cela, sans trop de prises de risque.

Ce que je peux bien entendu tout à fait comprendre, se lancer dans le grand bain, investir son temps et son argent doit être stressant et il faut s’assurer au maximum de répondre à une attente.

Du coup, il n’est pas étonnant de voir que les deux premiers choix se sont dirigés vers Foursquare et Worthy Park. Deux destinations sans trop de mauvaises surprises dirons-nous, et souvent proposées à des tarifs très intéressants.

A noter, les deux flacons auront été réduits afin de les rendre accessibles à tout un chacun tout en gardant le peps requis en 2020 par les amateurs de rhums…. Les deux tournent donc autour des 55% d’alcool.

Le tout proposé à un prix très intéressant et plutôt bien présenté, sur le papier, ça semble être malin 🙂

Barbade 2011

Distillé en mars 2011 par notre ami Richard Seale, ce Foursquare aura vieilli 5 ans dans les chais de la distillerie avant d’être envoyé en Europe, chez Scheer plus que probablement. Là bas, il y restera encore 3.5 ans avant de venir se perdre sous le soleil de Bretagne.

Comme presque toujours chez Foursquare, ce rhum est issu d’un blend colonne/pot still.

Couleur

Or sombre

Nez

Citron, meringue, agrumes, vanille, beurre et quelques herbes… avec le temps on y retrouve une petite pointe torréfiée et chocolatée.

C’est assez frais et gourmand malgré le jeune âge. Un nez plaisant.

Bouche

Toujours cette meringue, la vanille et quelques épices dont le poivre et quelques herbes…

La bouche est grasse comme un Foursquare peut l’être, avec une belle vanille bourbon et quelques fruits exotiques le tout enrobé d’un léger voile caramélisé.

Prix

56€

Conclusion

Chouette « petit » Foursquare qui pourra servir de très belle introduction à la distillerie pour ceux qui ne connaissent pas encore.

Le prix est canon et fait de ce foursquare un très bel achat pour faire ou se faire plaisir.

Le jeune âge le rend moins complexe que certaines autres références disponibles, mais n’en est pas inintéressant pour autant.

Note

85/100

Jamaïque 2010

Distillé dans une distillerie secrète de la Jamaïque en 2010, ce rhum serait resté 5 ans sur place et 4.5 années supplémentaires en Europe.

Réduit à 55%, celui ci aura séjourné les presque 10 ans de sa vie dans un fût venant de chez Jack Daniels.

Couleur

Or sombre

Nez

Poire, ananas, vanille, muscade, brioché, beurré, poivre, marzipan et une léger côté herbacé je trouve. Très agréable, équilibré et «  facile » d’accès, sans que cela ne soit péjoratif.

On reconnait clairement Worthy Park, ces rhums jamaïcains avec du caractère sans être aussi typé qu’un Hampden par exemple.

Un nez assez pâtissier, on sent un peu l’alcool mais ça semble équilibré.

Bouche

La bouche est chaude, fruitée, briochée… avec quelques légères épices dont la muscade et le poivre. Une petite olive, du toast et de la poudre de chocolat en fin de bouche.

L’alcool est présent encore une fois mais ce n’est pas trop dérangeant. Ça ajoute du peps à l’ensemble.

Prix

55€

Conclusion

Worthy park sympa… pas waw mais une très très belle introduction à cette distillerie emblématique de la Jamaïque, tout comme le Foursquare l’était.

Note

85/100

Conclusion

Deux belles sélections à prix canon. On a là deux belles références pour ceux qui souhaiteraient découvrir Worthy Park ou Foursquare.

Je pense que ces deux embouteillages sont plus destinés aux nouveaux amateurs de rhum, vraiment je vous les conseillerais car ils font vraiment bien le boulot.

Pour les geek qui ont déjà 5 Foursquare et 8 Worthy Park en cave, c’est bon mais je ne suis pas persuadé que cela soit très intéressant d’ajouter ces références, bien que proposées à prix très sympas !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *