HSE 2003 ‘s

HSE 2003 ‘s

15 juin 2019 2 By Roger

Détour par la Martinique, et plus précisément vers l’Habitation Saint Etienne que j’affectionne particulièrement… Tout comme le reste d’île en fait, mais ça vous l’aviez déjà remarqué je pense non ? 🙂

Récemment un bon ami est passé à la maison avec son tout nouveau HSE 2003, dernier embouteillage… l’occasion était trop belle, je décide de gratter 3 centilitres afin de faire un comparatif avec ma version mis en bouteille en 2015. 4 ans séparent tout de même ces deux rhums mis en vieillissement le même jour, le 28 novembre 2003.

Que va nous apprendre cette dégustation ? réelle évolution ? Diminution de la qualité car trop boisé ? Perte de puissance ? … boh, on verra !

Les deux versions, côté à côté

HSE 2003/2015

Mis en bouteille le 18 juin 2015, cela nous fait donc un vieillissement de 12 ans dans les chais de l’habitation, sous le soleil bien tropical donc.

Titrant 47.8% et mis en bouteille en 50cl, je pense que cette version est une des premières en fait.

Couleur

Acajou, relativement foncé

Nez

les fruits confis, la banane bien mure, le pruneaux, les noisettes, la mokatine, le chocolat, le café, les épices de noël et un fin boisé sont les premières choses qui me viennent à l’esprit en humant ce beau rhum.

Chaud, opulent et gourmand, cela semble être les principaux adjectif de ce spiritueux.

Avec de l’aération la réglisse et le tabac viennent montrer le bout de leur nez ainsi qu’un beau sucré, caramel.

C’est très riche et agréable, vraiment engageant !

Bouche

Douce, suave, gourmande et chaude… Nous avons là un rhum plutôt généreux, marqué par le bois entre autre.

Le tabac mêlé à la réglisse, la vanille, le sucre de canne, un beau fruité et du pruneaux font de ce rhum un jus plutôt complexe.

L’alcool est bien intégré, laissant de la place au peps sans être trop en avant et le jus est suffisamment gras que pour tapisser le palais de sa présence.

La finale est plutôt tannique et chocolatée… peut être un peut trop asséchante.

Prix

80€ (en 2015)

Conclusion

Très beau single cask, agréable, généreux et chaud… je suis plutôt fan de ce profil, cela reste un rhum agricole plutôt “lourd” en fait.

L’élégance n’est peut être pas son adjectif numéro 1, mais il fait le boulot de manière très belle… juste peut être trop tannique sur la fin en fait, ça gâche un peu mon plaisir.

Note

87.623/100


HSE 2003/2019

Cette version aura vieilli 4 ans de plus, afin de porter à 16 ans le nombre d’années passées en fût pour cette version.

Étrangement, il titre aussi 47.8% ?!?

Couleur

Vraiment pareille en fait 🙂 C’est assez étonnant mais bon…

Nez

Le nez est tout aussi chaud et gourmand avec sont lot d’épice, de tabac, réglisse, vanille, mais il me semble que le fruité est plus sur les fruits exotiques et légèrement moins sur le pruneaux.

C’est plus floral également et cela donne un nez plus “féminin” (Sorry Christine 🙂 ).

J’y trouve même un côté Cola en fait, avec un fin voile de menthol qui nous apporte une belle fraîcheur… c’est très sympa.

Bouche

les 4 ans de plus en fût l’ont étrangement rendu plus fruité et moins tannique… comme quoi, un fût n’est pas l’autre.

Les fruits sont vraiment présents, luxuriants, mélangés a de belles épices de noël, du tabac et de la réglisse.

Le jus est tout aussi gras et plaque tout autant que sont grand frère mais la finale est bien plus douce, plus élégante, moins tannique bien que le bois noble soit présent.

Le bonbon au Cola est toujours présent et donne à ce spiritueux un très beau côté gourmand.

Prix

+- 130€ je pense…. à voir quand il sera chez nous.

Conclusion

Superbe version de ce single cask 2003, maître achat pour ma part tellement je le trouve bien fait. Un tout grand.

Note

90/100

  •  
  •  
  •