Depaz 2003/2018

Depaz 2003/2018

24 décembre 2018 2 By Roger

Les quinzaines du Belgium Rhum Club donnent souvent l’occasion de se plonger dans des spiritueux et de taper une petite note…

Pour ceux qui ne connaissent pas, allez zieuter cela sur leur page mais pour faire rapide, ce sont des retours de dégustations à thèmes. Genre là c’était le thème Depaz comme vous pouvez vous en douter.

D’habitude je post un retour du blog sur le groupe, mais cette fois ci ce sera l’inverse. Je vous propose donc de nous plonger dans le nouveaux single cask de Depaz, avec ce millésime 2003 exclusif à la Martinique et titrant 61%.

450 bouteilles étant disponibles uniquement sur place, mais nul doute qu’une très grosse partie aura fait le voyage vers le continent, tant le buzz autour du 2000 avait bien fonctionné.

Les tampons encreurs sont encore de sortie avec tous les termes actuels hormis le bio (logique, c’est pas un bio) collés sur l’étiquette. Perso je trouve ça comique cette débauche de logos mais bon, à l’heure de la méfiance actuelle, ils éviteront (peut être) les remarques ainsi.


Je vous replace le contexte de la dégustation, qui a été un très agréable moment passé en compagnie de 3 passionnés.

Lors d’une visite chez mon caviste, j’y ai rencontré Benoit Bail de la confrérie du rhum et Alexandre Beudet d’excellence rhum. La bonne occasion pour moi de venir avec le superbe Caroni 1989 de chez Bristol et de le faire (re) découvrir à ce petit groupe de fins connaisseurs.

Benoit de son côté nous avait apporté une belle surprise avec ce sample de Depaz 2003. Sample que nous avons ensuite dégusté à 4, mais à l’aveugle.

Merci Benoit pour le sample !

Couleur: acajou bien gras

Nez: très fruité, sur la colle, la réglisse, la pomme verte, l’abricot, l’ananas et un léger boisé tout mignon (genre pas étouffant quoi)

Malgré les 61 watts (plutôt discrètes) c’est assez expressif mais une bonne 1/2 heure n’est pas de trop pour le laisser s’exprimer.

Passé ce temps, le tabac fait son apparition et prend un peu de la place à tout ce fruité. La cire n’est pas loin non ainsi que les agrumes.

En gros ça pue très bon l’agricole martiniquais, j’aime beaucoup ce nez plutôt évolutif.

Bouche: mmmm, miam miam, très frais sur les fruits, la canne et une pointe de bois/tabac/réglisse qui ajoute du corps à l’ensemble.

Le boisé est bien plus présent qu’au nez sans être excessif pour autant. La finale est plutôt soutenue sur le tabac, la poudre de chocolat noir et le cire.

Les 61 pourcents d’alcool sont vraiment très bien intégrés, cela peut effrayer de fait, mais avec un palais préparé ça passe très bien.

Prix: 99€ sur place, c’est “cadeaux” pour un 15 ans brut de fût !

Conclusion: très beau rhum agricole, très évolutif avec beaucoup de fruits et un boisé “noble”, ce Depaz est pour moi un très belle réussite !

Il vaut vraiment le coup d’essayer de le choper 🙂

Note: 17.5/20

Merci Këv pour la photo !

  • 142
  •  
  •