Excellence Rhum, collection 2018

Excellence Rhum, la boutique en ligne bien connue depuis 2013, a lancé l’année passée sa propre marque d’embouteillage avec 4 beaux rhums.

Un Bellevue, un Hampden, un Foursquare et un Diamond… Ces 4 sélections avaient assez bien séduit le petit monde du rhum. De mon côté je n’ai gouté que le Hampden au salon du rhum de Spa et je l’avais vraiment trouvé très bien foutu, très délicat.

Fort de ce succès, ils remettent le couvert cette année avec la collection 2018 basé exclusivement sur des rhums de mélasse…. comme en 2017 au final car les Bellevue ’98 sont souvent à base de mélasse.

 

Et comme je suis un petit chanceux, Alexandre m’a proposé un press kit histoire de goûter ces nouveautés, chose que j’ai bien entendu accepté 🙂

Voici donc le menu de cette note:

  • Fidji/ South Pacific 2004 à 65.5%
  • Port Mourant 2008 à 62.2%
  • Worthy Park 2007 à 57%
  • Foursquare 2007 à 64.4%

Juste parce que c’est joli et que je trouve ça ultra pro, je vous montre la tronche du press kit… C’est quand même la grande classe, un tout grand merci !

Concernant la sélection, celle ci n’aura pas été faite dans le but de trouver 4 références de ces distilleries précisément. Un panel de 25 fûts de tout horizons aura été proposé à Alexandre et ces 4 destinations lui ont tapé dans l’œil (j’espère que ça va mieux depuis).

Bon allez, au boulot !

Fidji 2004 (65.5%)

Installée sur la côte ouest des Fidji, la distillerie South Pacific produit du rhum de qualité depuis 1980. Ce fût unique nous offre une balade olfactif et gustatif d’une grande richesse et d’une grande complexité.”*

Couleur: belle couleur dorée tirant sur le miel. L’ensemble est plutôt gras.

Nez: un nez assez léger et aérien, évoquant clairement le citron et l’ananas. L’eucalyptus est plutôt présent ce qui rend ce Fidji très frais. La vanille apporte un peut de rondeur à l’ensemble.

Le boisé est très discret,  ce nez est tout en fraicheur et délicatesse.

Bouche: Entrée en bouche assez vive, sur la vanille bourbon. Le fruité vient ensuite mais encore de manière assez fine et fraiche et toujours ce côté mentholé.

Un côté caoutchouc vient terminer cette dégustation tandis que la final nous offre une légère pointe chocolatée.

Conclusion: Fraicheur, c’est vraiment pour moi le qualificatif le plus simple et direct pour expliquer ce Fidji. La vanille prend pas mal de place aussi ce qui rend le tout vraiment sympa. Une belle découverte même si ce n’est pas un monstre de complexité.

Petit bémol, les 65.5% ne sont pas insurmontables mais ça pique tout de même un petit peu. Le même profil mais plus accessible aurait été plus sympa je pense.

Coût:130€

Port Mourant 2008 (62.2%)

Distillé à partir du mythique alambic en bois Port Mourant still, ce magnifique fût provient de la distillerie Diamond au Guyana. D’une superbe robe dorée, ce rhum singulier nous offre un véritable bouquet d’arômes floraux et fruités. Il est embouteillé à son degré naturel.”*

Couleur: paille, un beau PM très clair qui aura passé la majorité de son temps en Europe j’imagine

Nez: le nez est très fruité, sur les fruits à chaire blanche type poire. On y trouve assez bien d’épices avec pas mal de poivre gris et de la muscade.

L’amertume typique des rhums issus de cet alambic est bien entendu de la partie, de manière plutôt prononcée même.

L’alcool est hyper fondu à l’ensemble, aucune agressivité.

Bouche: Assez douces pour les 62%, tout est toujours aussi bien intégré. Les fruits reprennent de plus belle avec une pointe de vanille et une belle finale poivrée. Un bouche toute délicate et gourmande, vraiment très fin.

Le bois humide en fin de bouche est bien présent, ce qui devrait plaire aux amateurs du genre.

La longueur sur une note plus poivrée et iodée est interminable.

Conclusion: Bon, moi les port mourant j’ai vraiment beaucoup de mal avec cette amertume en fin de bouche. Et cette version ne déroge pas à la règle.

Cependant, je pense que pour les amateurs, nous avons là un monstre de Port Mourant très fin et délicat avec un subtil fruité mélangé à ces notes iodées/amères. Donc perso c’est pas mon truc du tout mais y’a vraiment un beau travail derrière tout ça.

Coût: 120€

Un très beau Linup !

Allez, on continue sur notre belle lancée !

Worthy Park 2007 (57%)

“Située à 40km de la capital Kingston, la distillerie Worthy Park est la plus ancienne sucrerie et distillerie de rhum de la Jamaïque. Le rhum contenu dans le fût de la marque WPL a été vieilli durant 10 ans en fut de chêne, jusqu’à atteindre la perfection.”*

Couleur: doré aussi, dans la même veine que le foursquare et le fidji

Nez: Alors ici on est en plein exotisme jamaïquain (j’imagine, je n’y ai jamais été). C’est vraiment très fruité sur l’ananas et la mangue et très floral avec de superbes parfums.

Quelques fines épices viennent compléter ce nez qui est clairement le plus beau de cette collection.

Bouche: Aussi parfumé que le nez, toute cette opulence est ici proposée de façon très fondue et sensuelle… alors oui, un rhum peut être sensuel.

Ne me demandez pas pourquoi mais c’est la première chose qui m’est venue à l’esprit (je relis la note qui accompagne le sample et je vois qu’ils pensent pareil, ça me rassure un peu)

Les épices et le bois nous accompagnent, toujours tout en délicatesse sur une belle longueur fruitée/boisée.

Les 57 % sont très bien intégrés aussi, tout en finesse mais avec le peps qu’il faut.

Conclusion: wawwww, là c’est du lourd 🙂 vraiment une pépite ce worthy park aux parfums incroyables sans partir dans un trip trop extrême. Vraiment un rhum parfum.

Coût: 120€

Foursquare 2007 (64.4%)

“Réputée pour ses rhums épicés, la distillerie Foursquare située à la Barbade nous fait voyager à travers un rhum à la fois complexe et équilibré. Distillé à partir de colonne et de pot still, ce somptueux rhum est embouteillé à son degré naturel (full proof)”*

Couleur: beau doré

Nez: parfumé…. très floral, acidulé, épicé, cuir et avec de belles notes fruitées. On sent  l’exotisme, c’est vraiment un nez très pâtissier, épatant.

La noix de coco est bien là, la lavande, la vanille, le sucre roux, la crème brûlée. Je suis très fan.

Bouche: Très pâtissier, doux, torréfié, caramélisé, fruité et avec une belle finale sur les épices et la réglisse…. bon ok c’est plutôt rapide comme descriptif mais c’est comme ça. C’est un tout tout bon foursquare.

L’alcool est encore un fois vraiment bien intégré et ses presque 65 % ne se font pas réellement sentir.

Conclusion: mon coup de cœur assurément tant ce foursquare est gourmand et facile à déguster. C’est typique des foursquare avec un alcool très fondu à l’ensemble et un nez envoutant.

Une très belle sélection !

Coût: 120€

Conclusion

Cette collection 2018 fera donc la part belle aux fruits et au plaisir… pas de gros boisé qui tache, de fumé qui étouffe ou autre…. ici, beaucoup de délicatesse, de finesse pour des rhums relativement jeunes mais bien équilibrés (hormis le Fidji).

Perso ce sera le foursquare et le Worthy park qui m’auront  fait la plus belle impression, ceux qui m’auront le plus fait voyager.

Quelque part, même si je n’apprécie pas le Port Mourant, celui ci m’a bien scotché aussi et je pense réellement que les afinados du genre vont se jeter dessus, car c’est vraiment un produit top.

Vraiment du très bon boulot, bravo !

*source: Excellence Rhum
  • 33
  •  
  •  
  •