Caroni 1996 12 ans

Ce soir, caroni ‘allemand’…oui, les allemands de chez whisky auction avaient bien compris (aussi) en 2009 que Caroni c’était bon et en plus ils ont embouteillé du 1996 (année assez sympathique à Trinidad) .

Donc, je vais ici vous parler du Rendsburger Bürgermeister Rum Caroni 1996/2009 … à vos souhaits, merci !

J’ai trouvé cette petite bouteille (10cl) en fouillant les méandres d’eBay, genre 21em page de recherche histoire de voir si un gars n’aurait pas laissé un 82 single cask à 80€.

Je prenais pas trop de risques après tout.

La rigueur allemande couplé au Caroni, ça doit faire du bon !

Nous avons donc droit ici à un caroni distillé en 1996 et mis en bouteille en 2009 à 69.1%. 500 petites bouteilles de 10 cl seront mises en vente.

Une autre série d’un caroni 1996 mais avec un autre maire sera mise en vente aussi mais je ne l’ai pas encore gouté. Est elle fort différent? aucune idée mais le numéro de fût n’est pas le même.

A savoir que ces gens ont aussi un port mourant 1974…. ça envoie quand même du lourd, dommage que depuis, plus de news 🙁

Vous remarquerez la ‘superbe’ étiquette de ce rhum nous comptant entre autre, la vie d’un certain  Gustav Emil Kraatz qui fut bourgmestre de Rendsburger de 1882 à 1885 (maire pour les français qui comprennent rien)  et qui bâti un hôpital dans la commune. Il devint Bourgmestre de Pforzheim en 1885 …. assez spécial comme concept pour un rhum mais bon, pourquoi pas après tout 🙂

Sinon , ça donne quoi ce brol ?

Couleur : un beau rhum brun/acajou très gras, ça ne décolle pas du verre.

Nez: un nez très fermé sans aération. Après une bonne heure, on retrouve du solvant, du sucré brulé, hydrocarbures typiques, les agrumes, le menthol, la vanille, caramel, moka. C’est assez fumé et laisse présager du lourd.

Assez classique au final et plutôt gourmand comme nez.. très encourageant en tous cas !

Bouche: Vive, gourmande, sur le caramel, les hydrocarbures, le bois, le menthol… ça pique en bouche, ben oui, 69 watts tout de même ! On retrouve tout ce qu’on aime chez Caroni malgré le fait que celui ci ne fasse ‘que’ 12 ans d’âge.

Perso je le trouve bien plus aboutit et riche que la version 2000/2012 de velier par exemple. Ce rhum à la même attaque franche et direct mais allié à la gourmandise des grand caroni.

La longueur est stupéfiante…. ce rhum se mâche des heures tellement il tapisse la palais.

Coût: 25€… le sample de 2 cl ? non non, les 10 cl…. oui, ça fait bizard hein ?

Franchement, une très belle découverte que ce caroni ‘allemand’ qui nous montre une fois de plus qu’en 1996, les Trinidadiens n’ont pas chômés et que cette année à autant de classe que 1998 en Martinique.

Vive le bourgmestre !

 

 

 

 

  • 10
  • 1
  •  
  •