Caroni 96 full proof

Ce soir, petite baffe avec le caroni 1996/2016 full proof titrant fièrement un beau gros 70,1%…. Oui, c’est un très full proof en fait.

Caroni, tout le monde connaît l’histoire, cette distillerie étant maintenant éteinte et détruite, les embouteillages qui sortent ces derniers temps sont donc littéralement pris d’assaut par les fans et autres spéculateurs. Le Port Ellen du rhum en quelques sortes.

Cela crée donc autour de ces bouteilles tellement typiques une aura qui n’est pas toujours très positive, et c’est bien dommage car elles méritent clairement que l’on s’y attarde plus pour leurs qualités que pour leur valeur spéculative.

Cela étant dit, place donc au principal, le rhum !

20 ans de vieillissement tropical, comme d’habitude chez velier et un profil assez impressionnant malgré les watts que la bête dégage. 85% du contenu des 11 fûts s’étant fait la malle à l’occasion…. autant dire que ce qui reste est concentré !

Couleur : beau rhum ambré, foncé, gras. C’est juste beau.

Nez : les 70% bloquent assez bien les arômes, une belle demi heure ne sera pas de trop pour le laisser s ouvrir sur de belles notes de vanille, moka, menthol, les fruits tropicaux.

C’est très gourmand, assez incroyable pour un rhum d’une force pareille. Un nez donc très agréable, on y resterait des heures.

Bouche : celle ci est vive, ça chauffe mais pas tant que ça au final en rapport avec le voltage de la bête. La gourmandise est de nouveau l’ adjectif premier de ce rhum.

L’alcool est remarquablement bien intégré dans cette version et les arômes découverts au nez reviennent ici avec le pain d’épices, la banane et le chocolat noir en plus.

La finale, très longue, sur les notes d’ hydrocarbures et de tabac typiques de caroni.

Coût : 179€ à sa sortie en Italie et bien plus maintenant comme d’habitude.

Ce 96 full proof réussi le pari d’être encore plus gourmand que son frère réduit…. incroyable et bien content d’avoir gouté d’abord le high proof avant ce très full proof.

1996 aura donc été une très belle année à Trinidad car autant les 1996 de 17 ans étaient réussis, autant ces deux 1996 de 20 ans sont des bombes !

Vraiment une belle dégustation…un beau moment caroni !

Merci donc à Keron, Justin, Zane et Tyrell entre autres pour le superbe boulot (ces 4 là font partie des 100 prénoms les plus communs à Trinidad, je ne dois pas être loin 🙂 )

#ouvrezvelier comme dirait Pietro !

 

  • 57
  •  
  •  
  •