Rhum

Savanna Unshared Cask 1043-Belgium

Savanna nous a proposé l’année passé pas mal de « unshared cask » pour divers pays… mais étrangement, rien pour le plat pays ! Qu’avons nous fait pour mériter pareille déconvenue ? Rien… en fait, il fallait juste attendre car une version bien spéciale a été concoctée rien que pour nous et notre cher et envié (de tous) salon du rhum !

Car oui, cet évènement majeur dans le monde des spiritueux en Belgique propose depuis quelques années un embouteillage spécifique pour fêter cela. Après Neisson, Foursquare, Clément, Sainte Lucie et Hampden, nous voici donc avec Savanna !

Et comme c’est le début de l’année, on va y aller molo et je vous propose simplement ce petit texte que Savanna nous a fait pour présenter le rhum:

Ce blend original TH1 associe deux rhums de mélasse, chacun vieilli 5 ans en fûts de chêne français ex-cognac : l’un est un rhum traditionnel de sucrerie et le second n’est autre que le fameux Herr originel de Savanna, un rhum high ester au profil exubérant distillé en 2006 et reposé plusieurs années en cuve avant sa mise en vieillissement. (TH1 pour Traditionnel Herr)

L’assemblage a été placé 56 jours dans la cellule n°4, le fameux chai humide de Savanna dans le fût 1043, un fût de chêne américain à la chauffe spécifique, avant d’être libéré le 31 mars 2020 puis réduit à 50° pour dévoiler élégance et équilibre, et enfin embouteillé exclusivement pour la Belgique ! 🇧🇪

Couleur

Paille, on voit que le jus est plutôt jeune.

Nez

Plutôt frais, avec de belles notes citronnées et légèrement beurrées… La vanille est de la partie ainsi que du menthol et de la pomme verte qu’on imagine bien croquante.

Le boisé est léger, avec quelques traces de fruits secs comme la noisette. Enfin, de légères pointes saumurées et acidulées viennent évoquer ce monstre qu’est le HERR.

D’ailleurs, on ne connait pas les proportions de l’assemblage, mais le HERR ne semble pas tout écraser.

Perso, je trouve ce mariage fraicheur/pâtissier/acidulé plutôt sympa. Par contre, à l’aveugle je penche plus pour un élevé sous bois.

Les 50% sont plutôt bien intégrés.

Bouche

La bouche est crémeuse, vanillée, fruitée et se termine avec une belle finale typée HERR… C’est assez comique comme le mariage des deux rhums s’exprime. D’abord le côté traditionnel et ensuite le HERR.

L’olive et un petite fraise tagada terminent en beauté l’accessibilité de l’entrée de bouche. La pomme, un peu d’ananas rôtis et quels fruits secs sont également de la partie.

Le tout n’est pas d’une complexité écrasante mais c’est plutôt plaisant, vraiment j’aime siroter ce rhum.

Prix

65€ (pour 50 cl)

Conclusion

Je dirais que ce spiritueux est à l’image du salon du rhum: Sympa, accessible aux novices mais sachant séduire les plus assidus du « rhum game » et très plaisant.

On y retrouve pas mal de gourmandise, fraicheur et cela fait de lui une belle porte d’entrée vers les rhums plus « costauds » dirons nous.

Perso, j’ai trouvé le précédent Unshared Cask grand arôme too much, je préfère de loin la délicatesse de ce dernier. Cela reste une question de goûts.

Au final, c’est bien là toute l’utilité des HERR, être assembler pour donner à un rhum classique un peu de magie 😉

De plus, le prix est plutôt sympa, même si il faut remettre dans le contexte que nous avons affaire là à un spiritueux plutôt jeune.

Bravo les gars, well done !

Score

87/100

1 Comment

  1. bref de France, il donne envie quand même!!
    mais un 87 s’il se sirote , ça me fait un peu peur quand même de « finir » la bouteille rapidement!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *