HSE XO triple millésime

HSE XO triple millésime

14 mars 2019 0 By Roger

Après le XO triple millésime sélectionné avec et pour Alain Ducasse, les rhums HSE nous reviennent avec un autre assemblage “à la Française” cette fois-ci… L’occasion était trop belle, allons y pour un article en mode top chef !

Simple buzz ou sommes nous bien face à deux sélections prêtes à mettre en avant la réputation d’élégance et d’excellence de la cuisine Française ?

Toujours est-il qu’ils n’ont pas dénommé ces cuvées “Sélection Tricatel“, j’imagine donc que nous partons vers l’hypothèse de l’excellence !

Voyons donc voir ce que Philippe Etchebest pourrait en penser 😉

“A la française”

Issue des récoltes 2007, 2008 et 2011, ce triple millésime a été sélectionné à partir de fûts de différentes chauffes et tailles.

Titrant 47% et limité à 500 magnums, cet embouteillage n’était disponible qu’en Martinique malheureusement.

Grâce à un qdd qui revient de là, j’ai pu déguster ce jus… à la Française donc.

Couleur: acajou, vieux bar

Nez: le bois, le tabac, les fruits compotés tels que la banane et l’orange, les épices, la frangipane sont les principaux marqueurs de ce nez tout en gourmandise.

Un HSE plutôt chaud et gourmand où l’on peut noter un beau travail sur le bois… en effet, HSE fait vieillir depuis quelques temps déjà ses rhums dans des fûts 100% neufs, cela se sent !.

Bouche: les notes tertiaires prennent le dessus avec le chocolat noir, les épices, la vanille, le boisé cendré et le tabac.

S’en suit les fruits toujours aussi compotés et un retour du chocolat au lait et de la vanille pour une très belle finale toute en délicatesse.

Prix: 165€ (1.5 litres)

Conclusion: très belle version de ce triple millésime, très gourmande et pâtissière où le nez et la bouche sont plutôt en accord.

Le boisé typique HSE est bien présent, allié à une très belle gourmandise, un rhum dessert.

Bien vite la version “à la Belge” donc !

Note: 87/100

Ducasse

Sélectionné par Alain Ducasse, M. Margeon (sommelier en chef des établissements Ducasse) et les équipes HSE, la confection de ce triple millésime aura nécessité deux ans de travail.

Piochant dans les millésime 2008-2009 et 2010, cet assemblages semble être un beau voyage à travers les différents profils d’HSE.

Le tout titre 45 % pour une contenance de 70 cl.

Couleur: acajou, les jambes sont épaisses et ruissellent le long du verre.

Nez: très gourmand, sur la vanille, le bois, la banane bien mure, l’orange, le chocolat au lait, le caramel, le pain grillé.

Vraiment très doux et agréable avec un beau fruité en mode marmelade anglaise.

Bouche: très douce aussi, le chocolat, la vanille, le tabac et le boisé sont plus en avant qu’au nez et nous laisse sur des notes plus tertiaires. Les fruits sont tout de même présents mais plus dissimulés qu’au nez.

La finale est sympa sur les épices et le bois “noble”… Légère amertume tout de même en fin de bouche mais cela ne gâche en rien le plaisir de dégustation.

L’alcool est vraiment bien intégré.

Prix: entré/plat/dessert + l’addition (svp) et il arrivera (peut être) en pouce café offert par le patron (ou pas)

Conclusion: très belle sélection d’Alain Ducasse et l’équipe HSE pour un triple millésime à deux facettes, d’une part le fruité au nez et le retour boisé en bouche.

Très élégant, il devrait aussi terminer à merveille un bon repas.

Note: 88/100

Conclusion

Chouette coup marketing de la part des rhums HSE avec deux belles cuvées plutôt différentes mais très agréables.

Je pense avoir préféré la version Ducasse qui me semble être plus éloignée de HSE. On sent plus le travail de sélection “externe” et le profil change légèrement.

L’aspect limité et inaccessible de ces deux embouteillages font qu’on parle beaucoup d’elles, mais les jus n’en déméritent pas pour autant.

Après, en terme de dégustation pure, d’autres références plus accessibles de la marque feront tout aussi bien l’affaire, si vous n’avez pas l’envie de courir après ces deux ci 🙂

  • 99
  •  
  •  
  •