Neisson 2005 (12 ans)

Petit retour sur la star du 70em anniversaire de Velier… la star ? Oui le Neisson 2005 est pour moi LA grande réussite de cet anniversaire parmi toutes les sélections proposées.

Au milieu de cette pléthore d’embouteillages où l’on a pu croiser un mythique (?) Diamond & Versailles 1996, un superbe Bielle Tres Hombres, Un Hampden <H> de derrière les fagots… Au milieu de tout ça se cachait un splendide rhum agricole de chez Neisson.

Bon en fait il y en avait deux autres mais je n’ai pas gouté le 2007 ni le 1997 🙂

Ce Neisson est donc une des trois sélections que Luca Gargano à fait dans les chais de Neisson afin de fêter dignement les 70 ans de la maison Velier.

Distillé en 2005 à partir de pur jus de canne et mis en bouteille en 2017, nous avons là un 12 ans brut de fût titrant 51.3%. Le tout dans la traditionnelle bouteille Zepol Karé.

Grande chance pour les amateurs, ce jus n’a pas été mis en bouteille noire 🙂

A remarquer la très belle boite en bois avec logo Velier et Neisson en doré…vraiment très classe !

Couleur:d’un brun acajou, ce jus est extrêmement gras et de belles gouttelettes  se transforment en énoooormes jambes qui descendent lentement au fond du verre.

Nez: très chaud, exotique, sur les fruits à coque, les fruits exotiques, le chocolat, la cire, l’orange sanguine, la cannelle, la tabac, la vanille, les fleurs, le menthol, la canne.

C’est encore un beau nez bien parfumé comme je les aime. L’influence du fût se fait sentir mais sans que celle ci ne devienne trop excessive. Les fruits ont leur mot à dire avec une belle mangue et de l’orange confite.

Le rhum est lourd mais pas oppressant, juste très classe comme toujours chez Neisson.

Vraiment un beau vieux Neisson remplit d’élégance et de gourmandise.

Bouche: huileuse, chaude avec une belle acidité comme une pomme pourrait nous l’offrir. Suivit par une belle note chocolatée, épicée, mentholée.

La pomme et l’orange sanguine sont bien présentent en entrée de bouche et s’effacent ensuite pour laisser la place à la muscade, la vanille, du tabac et une superbe finale chocolatée. Rhaaa c’est gourmand cette histoire !

Cette finale sur ce chocolat noir amère est vraiment superbe et irrésistible.

Comme lez nez, c’est la toute grande classe en bouche aussi. Toute grande réussite ce rhum et grand moment passé en sa compagnie.

Prix: 235€ à 295€

Conclusion: Bon alors Neisson c’est rarement donné et si on ajoute l’intermédiaire qu’est velier, cela n’arrange pas les chose mais honnêtement, ce Neisson est juste une bombe !

Oui c’est cher mais qu’est ce que c’est drôlement bien foutu ce jus ! Plutôt que de balancer des sommes folles dans certaines quilles, je ne peux que vous encourager à prendre une de ces 1150 bouteilles encore facilement trouvable.

Pour moi, LA toute grande réussite de ces 70 ans… Je ne comprends tout simplement pas pourquoi il y en a encore de disponible 🙂 !

 


Encore un peu de lecture ?

  • Laurent nous parle d’une grande partie de la gamme sur son blog

 

  • 19
  •  
  •  
  •