Hampden 1993

Facebook….. Entre les gens qui n’ont rien à dire mais qui le disent (genre moi 😀), les pseudo docteur qui savent tout mieux que les autres, les faux profils, les arnaqueurs etc etc … Entre tous ce gens là, parfois de belles rencontres.

Dans mon cas, j’ai pu déguster une véritable licorne dans le monde du rhum grâce à une chouette personne. Sur un post qui parlait de cette bouteille, je m’interroge sur le prix de celle ci (+-1200€) en me demandant si elle le mérite vraiment.

Via message, il arrive et me dit tout simplement que ça lui ferait plaisir de me faire gouter ce qui lui en reste… Tout en s’excusant de n’avoir qu’un centilitre à m’envoyer mais qu’avec cela je pourrais me faire mon idée.

Inutile de dire que j’étais un peu embêté de lui priver de ce dernier centilitre mais en même temps hyper motivé à le recevoir !😀

Un tout grand merci à toi, c’est génial !

Donc, dégustation d’un Hampden distillé en 1993 et mis en bouteille en 2014 à 65.6% en Ecosse par Samaroli !!

Couleur: Brillant et clair, on est sur du continental… relativement gras comme souvent chez Samaroli.

Nez: Gorgé de fruits (banane, ananas), solvants, épices et un côté plutôt iodé, salin. L’alcool…. quel alcool ? C’est incroyable, où sont les 65 % ???

Bouche: Grasse, vive…une gorgée d’esters. Les fruits exotiques, l’olive noire, le boisé/fumé en retro olfaction. Et ces 65% royalement intégrés. C’est de la sorcellerie cette chose, le Hampden HLCF de Velier mais en contenu, distingué, gentleman, raffiné…. Sans aucunement critiquer ce tout grand rhum qu’il est. Juste qu’il est plus sauvage que ce Samaroli.

Et cette longueur…. ça n’en finit pas, et ça tombe bien car c’est hyper bon !

Encore un fois avec Samaroli, on est sur un produit très classe et élégant. Que ce soit les versions réduites ou full, c’est souvent ces qualificatifs qui caractérisent le mieux les sélections de Mr Samaroli.

Mon Dieu que c’est bon ….. une toute grande dégustation !

  • 45
  • 1
  •  
  •  

Commentaire sur “Hampden 1993”

Les commentaires sont fermés.