La favorite confrérie

Hier soir j’étais chez Hubert Corman pour une soirée très spéciale: dégustation des 4 fûts de la favorite 1995 sélectionnés par le Confrérie du Rhum.

Les soirées chez Hubert sont toujours d’une grande qualité, de beaux linup, une mine d’informations et une ambiance chaleureuse. Mais ce soir, nous avions droit à plusieurs surprises dont la visite de Benoit Bail et de Jerry Gitany de la confrérie du rhum.

Comme d’habitude nous descendons dans la cave pour nous asseoir autour d’une grande table en bois massif. L’ambiance dans cette cave est vraiment idéale pour ces dégustations. Convivialité et ambiance studieuse, tout y est !

 

Nos 4 verres nous ont été servis par notre maitre de cérémonie, et le temps de les laisser s’aérer tranquillement, Benoit et Jerry nous expliquent le comment du pourquoi de cette cuvée.

La favorite est une des plus petites distilleries de Martinique avec Neisson et la dernière à utiliser la vapeur pour son fonctionnement. La dernière aussi à couper ses cannes à sucre à la main. Anecdote amusante, les bouteilles sont toutes cirées à la main et les étiquettes collées manuellement …. on est en plein dans de l’artisanal, ce qui ajoute beaucoup de charme à cette distillerie.

Ils nous expliquent que l’idée d’une cuvé pour la confrérie du rhum à été évoqué assez vite vu le nombre grandissant de membres. La distillerie a été contacté en 2013 pour finalement pouvoir sortir le produit en 2015. Deux longues années auront été nécessaires pour contacter la distillerie, recevoir les samples, choisir les futs et faire le packaging. Entre temps deux cuvées auront été proposée car plus rapide à sélectionner (barbade et Bellevue).

Ce coffret est vendu à 200€ avec deux verres… oui c’est pas donné mais ça reste un agricole 20 ans d’âges sans réduction !

Leur choix s’est donc porté sur ces 4 fûts du millésime 1995 (donc pré AOC) qui ont été embouteillés chacun séparément afin de préserver leurs typicités. A noter que 3 barriques étaient des anciens fûts de bourbon et l’autre de cognac, nous verrons que cela jouera énormément.

Place maintenant à la dégustation !

Fut n° 25    45.2%

Couleur: Superbe couleur acajou foncé, le rhum est extrêmement gras et descend très lentement au fond du verre.

Nez: Tabac, caramel brûlé, marc de café, caoutchouc, vanille, cannelle, pomme cuite, raisin, cire, amertume chocolat.

Bouche: Entrée vive, cuit, tabac, caramel, épices, chocolat amère, réglisse… légère astringence en fin de bouche.

Fut n°42    44.1%

Couleur: Même couleur que les autres, tout aussi gras.

Nez: Caramel, plus de boisé que le précédent fût, plus sec aussi, chocolat, cuir, orangette.

Bouche: Caoutchouc bien plus marqué, gourmand, vanille et assez doux. finale assez courte.

Ce fût semble être celui de cognac tellement la différence est frappante avec les trois autres en fait. Personnellement celui qui m’a fait la moins bonne impression.

Fut n°26    45.3%

Couleur: Même couleur que les autres, tout aussi gras.

Nez: Très gourmand, confit, frangipane, compotée, cassonade, figue, date, olive noire.

Bouche: Vif, rond, gourmand, épicé, caoutchouc, puissant, riche.

Celui ci est le plus haut degré et celui qui m’aura le plus enthousiasmé de par sa rondeur et sa puissance. On ressent vraiment le rhum agricole dans toute sa splendeur ! top !

Fut n°27    44.4%

Couleur: Même couleur que les autres, tout aussi gras.

Nez: Tabac, pruneaux, épices, cognac, Pomme, Poire, café.

Bouche: Rond, muscade, épices, réglisse.

De ces 4 rhums, 3 se rapprochent vraiment de par leur gourmandise et leurs arômes très riches. Petit bémol pour le fût 42 qui est trop sur le caoutchouc et dont la finale est trop courte. Le fut 26 sort du lot car il allie la puissance et la gourmandise… enfin, ça c’est bien entendu mon avis. Certains préféraient le 42 🙂

Place maintenant à un petit extra proposé par Hubert !

Un vieux Brandy espagnol de plus de 50 ans de vieillissement.. oui, rien que ça 🙂

Couleur: très foncé, hyper gras et concentré

Nez: Lourd, muscade, coco, caramel brulé (très brulé), beurre salé, épices, pomme cuite, sirop, cuir, tabac brun.

Bouche: Salin, assez court en bouche, raisin, sucre… on penserait à un Porto.

Personnellement très heureux d’avoir gouté cela mais pas ma tasse de thé à vrai dire.

Place maintenant à un petit extra proposé par Hubert ! (bis, décidément nous sommes gâtés)

La favorite 2002 embouteillée par Chantal Comte en brut de fût (54.4%)

Couleur: Très claire pour ce jeune rhum (9 ans)

Nez:  A des années lumière du 1995 par exemple. ici c’est très vif, très frais sur la pomme et la poire. A l’aveugle, pas évident de détecter que c’est un rhum.

Bouche: Puissant, attaque vive sur la pomme fraiche et la poire blanche. Une longueur interminable….

Bon, fin de soirée oblige, la dernière note est très light 🙂

Conclusion

Encore une superbe soirée passée chez Hubert où nous avons dégusté ces 4 fûts de la favorite 1995. Benoit nous précise que nous sommes les seuls (avec lui et Jerry forcément) à avoir eu l’occasion de gouter ces 4 futs simultanément ! Moment privilégié donc que nous aurons tous apprécié je pense.

Grand merci à Hubert, Benoit et Jerry !

  • 44
  •  
  •  
  •