Old Brothers 2018

Old Brothers 2018

30 novembre 2018 0 By Roger

Old Brothers est de retour en cette fin d’année avec de nouvelles sélections en rhum, gin et un whisky pour la cave “La Source“.

Les précédents embouteillages ayant été tous positivement accueillis, je ne vous cache pas que je suis super content de pouvoir vous parler de ceux ci…

En espérant qu’ils soient à la hauteur de la réputation de cet embouteilleur.

Je vous propose donc un petit tour d’horizon sur ce que nous ont concocté ces jeunes et talentueux gaillards du sud de la France.

Les petits nouveaux 🙂

Gin by Old Brothers 43%

Avant de commencer, je voudrais juste préciser que moi et le Gin,c’est vraiment pas ça à la base.

Mais bon pourquoi pas après tout hein 🙂

Alors la couleur, c’est translucide comme la plupart des gins. Le nez est très parfumé, avec des fleurs comme la violette et la rose. Un sorte de sève de pin vient nous apporter ensuite un côté chartreuse.  

La bouche est très douce avec encore cet aspect chartreuse mêlée à toutes une série de fleurs et une belle dose de lavande. 

Pour le reste… très bon mais je suis pas hyper fan de ce genre de spiritueux mais c’est hyper bien foutu.

Bielle 72.6

Ce beau rhum de Maria Galante (Bielle), qui est un brut de colonne, est en fait le second batch. La version précédente, le 72.8, aura reposé 6 mois de moins que celui ci. Voyons voir ce que cela aura apporté comme changements autres que les 0.2%.

Le couleur est toujours bien entendu cristalline et le nez laisse directement le sirop de canne venir nous ravir les papilles, suivi des agrumes (type citron ? 🙂 ).

C’est toujours extrêmement gourmand et pas la moindre agression malgré le haut voltage de la chose.

Il me parait aussi bien plus rond que son frérot (old Brothers hohoho… ok je sors).

En bouche, explosion de canne à sucre, de citron, de sucre brun et vraiment une accessibilité impressionnante.

En gros, il est aussi bon que le 72.8 mais plus accessible…

LE blanc parfait ? Bah je pense vraiment qu’on en est pas loin, pure en tous cas.

Diamond MDK 2003 61.5%  

Issu de la distillerie Diamond en Guyana, ce jus semble tout a fait neutre d’un quelconque ajout tant sa robe est claire. Le nez, du coup, n’est pas d’une lourdeur écrasante et présente de belles effluves fruitées.

Les fruits à chaires blanches tels la poire et la pomme ainsi que la banane apportent beaucoup à ce nez. Les épices avec la muscade, la vanille et un léger poivré sont présentent et donnent à ce rhum un côté assez chaleureux. Une pointe de menthol est là pour contre balancer ce côté épicé.

C’est hyper gourmand et l’alcool est vraiment fondu, les 61.5% sont tout à fait discrets, à aucun moment cela ne gêne.

Au nez, je pars direct sur un Versailles en fait, du fruité et un tout petit peu de boisé amère. Perso je suis très fan.

La bouche est elle aussi d’une douceur assez bluffante et directement ces fruits reviennent pour notre plus grand plaisir. La poire, le questch et la pomme ne sont pas sans me rappeler le “mighty” Port Mourant 2003 hommage à S.Samaroli. Un aspect plus caramélisé et puissant est à noter, mais c’est vraiment appréciable.

C’est toujours aussi fondu et intégré… Pwa, c’est bon !

La finale nous laisse une toute légère pointe de boisé amère…ben oui, c’est un Versailles 🙂

Fidji FSPD 2009 63.3%

Place au Fidji qui lui affiche une couleur encore plus claire que le Diam.., heu le Versailles 🙂 

Au nez, ça pue direct la …. Jamaïque ? ben oui, je sais pas pourquoi car même google maps ne sait pas comment joindre les deux îles, mais ça ressemble assez bien à un monymusk par exemple.

On y retrouve de l’ananas, de la vanille, des épices, de la vieille banane, le citron et encore une fois une impression de fondu assez impressionnante. Le nez est vraiment exotique à souhait.

En bouche, l’alcool pique tout de même plus mais reste mesuré. Très fruité encore, il nous propose une pointe d’olive en plus et une finale sur les épices.

L’alcool semble un chouia plus puissant ici mais avec le Fidji Rasta Morris et celui ci, je commence à trouver l’île plus intéressante.

Très bien mais je suis moins “sur le cul” qu’avec le Diamond. C’est néanmoins le premier Fidji qui a autant de corps je trouve.


One more thing…. 🙂

Kavalan Peaty Cask 57.8%

Place au bonus, car oui ce Kavalan est une sélection “La Source” et non Old Brothers même si au final c’est assez proche dans les faits 🙂

Donc pour ma part, c’est mon premier whisky de chez ces gens là. Basé à Tawain, il s’agit d’une distillerie assez en vue pour le moment.

Comme je suis un gars hyper contentieux, j’ai été voir sur leur site… et là, je dois vous montrer le print screen car c’est très drôle 🙂

J’imagine qu’ils voulaient savoir si j’avais 18 ans 🙂

De fait, ce bonus affiche une couleur déjà bien plus sombre tirant sur l’acajou.

Le nez est très fruité, malté, vanillé, poivré sur la colle, le beurre et le rancio. Encore une fois, les 57.8% d’alcool sont vraiment discrets.

Un léger cendrier froid fait son apparition mais c’est vraiment discret.

La bouche est vive et nous apporte un côté “cognac”,rancio je dirais avec des fruits de la passion, abricot mélangé avec un poivré et un boisé humide.

Vraiment très étonnant en fait, mais terriblement efficace !

Encore une fois, l’alcool est relativement discret et semble montrer que le sélectionneur (An To) est plus porté sur l’élégance que la puissance.

Hé bien…. que dire si ce n’est “bravo” ?

Gros WAW pour le diamond et le kavalan pour ma part.

  • 53
  •  
  •  
  •