Twelve Jamaica/Barbados

Direction les îles anglaises ce soir avec ce beau Twelve Jamaica/Barbados titrant fièrement 65 %.

Véritable coup de cœur, je me suis dit qu’il serait bien d’en parler car pour un si jeune embouteilleur indépendant, sortir un blend aussi aboutit, je trouve ça top. Donc je partage 🙂

Surtout que l’assemblage semble relativement jeune lui aussi, 6 à 8 ans d’après ce que j’ai pu lire. (merci Laurent). Foursquare, Monymusk et Worthy Park composent ce blend…

Donc en toute logique, on devrait se retrouver avec un beau côté pâtissier propre à Foursquare, une belle dose de fruits de monymusk et le végétal de WP… dis comme cela, c’est un peu réducteur et simpliste, je vous l’accorde mais c’est ce que je me suis dit quand Gaëtan m’a proposé de goûter cela un jeudi matin où je venais m’approvisionner en bières étrangères.

100% pot still, sans sucre ajouté et bourré aux Ester… ça laisse rêveur !

Puis je vois la bouteille et le petit 65% écrit au bic … “Ooops, ça fait chaud pour l’apéro non ??” “Tu verra Laurent, c’est top !” …. “heu je m’appelle Roger non ? merde, gedemaskeerd !”

Bon soit, une fois le verre posé sur la superbe table de son shop, j’y pose le nez et là…. waw merde, elles sont où les 65 watts ??

Couleur: paille, le blend est jeune et vieilli principalement dans notre vénérable Europe.

Nez: Directement, le beurre fondu et la cannelle… c’est vraiment un côté très brioché et gourmand. Derrière cela, on remarque du fruits plutôt frais et acides avec l’ananas, agrumes.

La Jamaïque est vraiment présente avec de l’olive verte, de la banane et un fumé caractéristique.

L’amande grillée vient terminer ce très agréable nez où tous ces arômes fruités et pâtissier pourraient faire penser à une belle tarte chaude aux fruits.

Aucune agression, les 65 % sont terriblement bien intégrés, c’est vraiment bluffant.

Bouche: chaude, agréable, vive mais aucunement explosive. Le solvant et le fruité jamaïcain sont encore de la partie avec toujours cette brioche beurrée… La banane et la pomme sont bien présentes et une certaine sucrosité vient rendre le tout très gourmand.

Une très belle longueur sur le fumé encore, un boisé assez discret et quelques épices dont la cannelle, la muscade et la vanille.

Coût: 59€

Conclusion: waw, vraiment un très très beau produit pour un prix relativement correct, 59€ pour 50 cl c’est très abordable pour un beau gros brut de fût.

Un must have et je me réjouis déjà d’aller voir ce qu’il se passe dans les nouveaux blends qui arrivent.

 

Encore un peu de lecture ?

  • Laurent en parle très bien ici

 

  • 17
  •  
  •  
  •