Chantal comte 2006

Petite rencontre tranquille avec le dernier bébé de Chantal Comte ce soir…. La Mauny 2006 brut de fût.

Chantal Comte est une toute grande dame de l’univers du rhum grâce à laquelle nous avons pu déguster de belles sélections de rhums agricoles (Depaz, HSE, trois rivières, la Mauny, La favorite, …).

Celle-ci avait en effet le grand privilège de sélectionner directement les rhums dans les chais de ces grandes maisons, pour notre plus grand bonheur ! La Luca Gargano française en fait 🙂

Souvent, ces rhums sont embouteillés brut de fût dans une de ces deux grandes familles d’embouteillage: L’arbre du voyageur et La tour de l’or. Ne me demandez pas la différence entre ces deux familles, hormis la bouteille, je ne vois pas.

Toujours est-il que les Tour de l’or que j’ai déjà goûtées m’avaient toutes scotchées. Le bielle et la favorite étaient de très jeunes rhums mais bourrés de qualités.

Ici, Chantal nous a déniché un superbe La Mauny 2006 qu’elle a embouteillé à 57.7%. Ce rhum aura vieillit 10 ans en fût de cognac et en fût neuf. Le tout présenté dans la classique bouteille de la Tour de l’or et son coffret en bois.

Couleur : superbe acajou, c’est gras et un beau disque vert se fait remarquer.

Nez : hyper concentré, gourmand, chaud.

Sur les épices, le boisé, les agrumes (orange en tête), vanille, colle. L’alcool est plutôt discret et bien intégré.

Je n’avais plus été aussi sous le charme d’un nez pareil depuis le superbe trois rivières 1998 de la maison du rhum en Belgique. Un vrai parfum envoûtant et chaleureux.

Bouche : vive, gourmande sur les épices,les fruits confits, la réglisse, un beau boisé. Un petit côté torréfié fait également son apparition. La concentration est vraiment impressionnante et belle. L’alcool est, comme pour le nez, très bien intégré à ce beau rhum.

Tous les arômes sont ici en nombre mais ce n’est pas le boxon, c’est ordonné et très classe.

Avec ses 10 ans, ce rhum est un monstre de concentration et cette sélection est juste magique. Du bon boulot !

Coût : 129€… Pas donné mais l’excellence à un prix j’imagine. Dans ce cas-ci en tous cas….

Merci Chantal et bien vite la suite, on “comte” sur toi (mon dieu, je l’ai fait…comme c’est nul 🙂 )

  •  
  • 1
  •  
  •