Rhum

La Favorite Brut 2 Colonnes

La mode des bruts de colonne, initié par Neisson et son superbe « l’esprit », fait pas mal d’émules dans le monde du rhum depuis quelques années avec entre autres Longueteau et son « genesis », A1710 et « la perle brute », Dillon, Bielle, Bologne et Montebello … j’en oublie probablement, notamment chez les embouteilleurs indépendants.

Pour le meilleur et parfois pour le moins bon, cette nouvelle catégorie n’en reste pas moins un secteur de niche, où seuls les plus geeks d’entre nous osent s’y aventurer. D’ailleurs, les distilleries l’ont bien compris et les volumes sont souvent très limités.

Personnellement, je ne suis pas un énorme fan de ce genre de produits, même si je reconnais que c’est souvent très intéressant. Cela reste la forme la plus pure du travail de distillation au final. Mais ce n’est clairement pas le genre de quille dans laquelle on va aller piocher instinctivement à l’heure de l’apéro ou du digestif.

Du coup, quand la distillerie La Favorite nous annonce l’année passée qu’elle va mettre sur le marché un brut de colonne, j’avoue ne pas avoir été transcendé par la nouvelle. Je savais que je l’achèterais, mais cela juste car j’aime beaucoup les produits de cette sympathique et authentique distillerie familiale.

Et à l’annonce de la sortie imminente, deux surprises de tailles ! La première vient de l’étiquette, superbement réalisée par Lucas Vallerie qui est l’auteur du magnifique livre « Cyparis, le prisonnier de Saint Pierre« .

Deuxième nouvelles, il s’agira d’un assemblage de jus venant des deux colonnes créoles en place à la distillerie… Nous aurons donc droit à un Brut 2 Colonnes !

Limité à 1500 bouteilles, celles ci auront littéralement été prises d’assaut par les aficionados de la marque…et par les petits malins qui comptent les revendre. Le soucis est que le prix en métropole était de 79€, presque que le double de celui à la distillerie ! Pas certains que cela se revendra beaucoup plus cher.

Distillés en avril 2019, ces deux rhums auront donc été embouteillés en février 2020 à 73.2% après un long repos en cuve en inox… entre temps, en juin 2019, j’avais eu le grand plaisir de déguster les deux, toujours séparées pour la petite histoire.

Couleur

C’est un rhum blanc, cela tire donc clairement vers le lait fermier…. je dirais du demi écrémé.

Nez

Gras, épais… on sent clairement un rhum relativement gourmand et doux en regard des 73% de la chose.

Le sirop de sucre de canne enveloppant un belle mangue poivrée, quelques agrumes dont le citron vert, de la canne à sucre et quelques traces plus poivrées et terreuses.

Vraiment un nez très charmeur et parfumé, limite floral par moment mais en aucuns cas agressif. C’est vraiment impressionnant et on y resterait des heures !

Bouche

Face à un nez avec de si belles qualités, l’envie de déguster cela n’en est que plus grande… mais attention, ça reste un truc costaud 🙂

Et là, effectivement c’est vif, très vif même ! L’alcool est bien plus présent qu’au nez mais avec une longue attente, celui ci s’efface quand même pour nous laisser un distillat relativement gras, toujours sur cette mangue poivrée, ce sirop et cette impression de gourmandise.

Un petit côté métallique vient terminer la dégustation, avec une pointe d’amertume pas dérangeante du tout.

Ma première impression aura été marquée par cet alcool trop présent mais 3 semaines après l’ouverture de la bouteille, je constate que ce rhum aura grandement gagné en rondeur et en fruité en fait.

J’ai beaucoup moins cette impression de piquant en bouche, c’est bien plus agréable et du coup ça me réconcilie avec lui… car oui, j’étais clairement un peu déçu lors de ce premier tête a tête avec lui 🙂

Prix

69€ (chez nous)

Conclusion

Que dire de ce La Favorite sinon qu’il est beau et qu’il sent terriblement bon… ce qui est déjà très bien !

Le bouche, bien que gagnant énormément avec le temps, n’est pas vraiment au niveau du nez, mais cela n’en reste pas moins un très beau moment de dégustation pure.

Pour la petite histoire, ce blanc marche monstrueusement bien en ti punch aussi… et, hérésie (?), avec un glaçon 😉

Dommage pour le prix, c’est vraiment pas donné surtout sur notre bon vieux continent !

Note

85/100

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *