Février 2020, je reçois d’un très sympathique copain un set de 6 samples des 6 single cask Hampden proposés par Velier en 2019. 6 Single cask, 6 marks différents en mode brut de décoffrage….

Les marks sont, pour rappel, des profils différents de rhums venant d’un même alambic ou d’une même distillerie… C’est une façon de s’y retrouver et de savoir ce qu’il y a dans le fût. Chez Hampden, il s’agit principalement de connaitre la force aromatique d’un rhum.

OWH sera par exemple un rhum au profil relativement sage, là où un DOK est considéré comme aromatiquement extrême, intense.

Les marks servent ensuite à être assemblés ensemble afin de donner un rhum cohérent et équilibré ou servent à l’industrie agro alimentaire pour d’autres utilisations.

Hampden envoyait aussi ses rhums en Europe afin de les faire vieillir, ensuite des embouteilleurs indépendants pouvaient acquérir ces fûts comme Bristol, Samaroli, Cadenhead etc etc… Certains devaient être des assemblages, d’autres des « mono marks », tout dépendait de ce qu’en faisait le broker à l’arrivée en fait.

Ayant particulièrement aimé l’assemblage officiel de la marque, le Great House, je m’imagine essayer de le refaire : OWH + DOK (ou <H>, on ne sait toujours pas trop en fait)…. Et là, soucis, pas de DOK seul dans ce lineup !

Du coup, je me remémore le Caroni Ceremony où nous avions fait un super blend des 13 fûts sélectionnés pour une bouteille commémorative en l’honneur de Luca… Et pourquoi donc ne pas me confectionner 3 centilitres de ce mega blend de la mort ?

Ni une ni deux, je me lance dans la confection d’un essai de blend Hampden de 6 marks différents: HLCF/DOK/OWH /H/LFCH /LROK …. au final, c’est tout de même prévu pour cela à la base non ?

Niveau proportion, je n’ai pas cherché midi à quatorze heure, ce sera 0.5 cl de chaque… Le line-up étant assez rare ainsi, je tenais vraiment à en garder le maximum pour partager. Le tout ayant bien entendu eu le temps de reposer, ça ne s’est pas fait direct dans la bouche !

Alors je sais que c’est stupide de faire un truc pareil, surtout quand on voit le travail de fou qu’a été cette quête afin de réunir ces 6 bouteilles, mais voyez-vous, on ne fait pas que des choses intelligentes dans la vie et au final, tout ceci n’est que du rhum 🙂

Et comme on est là pour passer du bon temps, il n’y a pas de raison objectives de ne pas le faire.

Couleur

Or, comme les autres… ce qui parait assez logique vu qu’ils ont tous +- la même couleur.

Nez

Citron vert, pomme grany, banane verte, solvant, agrumes, poivre, vanille, camphre, caramel, massepain…

Très parfumé, limite floral avec une légère amande, assez beurré aussi, brioche, pâtissier, légèrement fumé, grillé et avec une petite présence d’olives

L’alcool très doux en fait… c’est même assez bouleversant, c’est très intégré et ça, je ne m’y attendais vraiment pas !

Bouche

Retour à la normale, là c’est déjà plus vif du coup mais sans être exagéré, c’est plutôt « facile » à déguster.

Banane, pomme, fraise, muscade, épices, olive… sommes toute assez classique. Les watts sont plutôt bien intégrés, le côté très beurré doit aider à cela.

C’est très gras, fruité et plutôt gourmand en fait avec une longue finale sur la saumure, le boisé, toast, fumé, l’olive

Moins riche que le LROK, plus huileux et fruité. Le bois est là mais plus en retrait. C’est frais, gourmand et presque équilibré… Un très beau rhum !

Prix

Compliqué à dire mais si cela ne se base que sur les single cask, ça doit coûter un pont 🙂

Si c’est Hampden qui s’amuse à faire ça directement, j’imagine que cela devrait tourner autour des 100€ vu le Great House de 7 ans à 89€ et que nous avons ici un âge de 7 ans pour le plus jeune et 9 ans pour le plus vieux.

Conclusion

Bluffé en fait, je ne pensais pas que faire un blend avec aussi peu de science pourrait donner quelque chose d’aussi bien…

Hampden en mono mark ne m’a que très rarement bluffé, hormis les très vieux…. mais en blend, ça prend directement une tout autre dimension du coup.

Je vais enfin trouver une utilité à mon HLCF qui ne se vide pas très vite !! 🙂

Score

89/100

Vous devriez aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *