Glentauchers 2009

Glentauchers 2009

5 août 2019 0 By Roger

Petite révolution de palais chez Asta Morris, en effet, fini les petites bestioles sur les étiquettes et place aux monuments belges ! Pour cette nouvelle collection cela semble être Bruxelles qui est mis à l’honneur, bien vite les versions avec Liège et son Perron !

Avec celui qui nous occupe ce soir, c’est un sympathique petit garçon qui pisse sur l’étiquette… le bien nommé Manneken-Pis de Bruxelles, figure emblématique du plat pays.

Ne connaissant pas du tout Glentauchers, une rapide recherche sur wikipédia m’en apprendra un peu plus sur ces gens là, voici en gros ce que ça raconte.

La distillerie est fondée en 1897 dans le Banffshire en Ecosse, plus précisément dans la ville de Keith.

Cette dernière produit du whisky essentiellement pour les blend (Ballantine’s), mais il est néanmoins possible de trouver quelques single malt chez les embouteilleurs indépendants tels Duncan Taylor, Gordon & McPhail et Asta Morris bien sur…

Fermé plusieurs fois durant son existence, Glentauchers fait partie du groupe Pernod Ricard depuis 2005.

Titrant 51.5%, ce single malt aura vieilli 10 ans dont une partie dans un fût de Sherry, ce qui lui donnera cette superbe couleur…

Couleur

Ambré clair… si c’est pas assez précis, zieutez les photos au dessus 🙂

Nez

Directement, la belle céréale avec une pointe de toffee… c’est plutôt doux, les 51.5% ne sont en rien agressifs.

Un côté riche est à noter, une sorte de miel bien gras avec des fruits compotés et du chocolat noir.

En fait, c’est hyper gourmand comme dirait Bert. (#privatejokeinside)

Le sherry n’écrase pas tout, mais on retrouve des traces de vanille, de fruits secs, de muscade et en fond, derrière tout ça on retrouve une belle écorce d’orange, du citron et de la pomme.

Pwa, y’a à écrire là dessus… c’est bien complexe et super bien foutu !

Bouche

La bouche est ultra crémeuse et douce… le whisky se mâche littéralement tel un gros caramel mou, pwa c’est bon !

Il y a des gros fruits bien confits, du malt, du chocolat au lait, des épices tels la muscade, le poivre, la vanille.

La pomme cuite, les agrumes ressortent de tout cela pour apporter légèreté et acidité… aucune impression de lourdeur ou d’étouffement, ce jus est vraiment très bien équilibré et le sherry ne prend pas toute la place.

Le raisin, le pruneaux viennent terminer ce superbe whisky, aucune agression et surtout une longueur de grands malades….

Prix

70€

Conclusion

C’est vraiment un gros whisky plaisir qui pourra vraiment convenir aux novices (moi) comme aux amateurs confirmés… vraiment, je ne traînerais pas trop si j’étais vous, les quantités sont plutôt limitées.

pwa bordel 🙂

Note

89/100

  •  
  •  
  •