Yoichi 20 yo

Yoichi 20 yo

29 mars 2019 0 By Roger

Mon exploration dans l’univers des Whisky continue avec cette jolie petite fiole offerte par un généreux QDD. En la recevant, hormis le “merci” d’usage, ma première question aura été “Heu, c’est quoi ?

Car hormis “Single Cask” et un gros “20“, le reste me semble plutôt compliqué à déchiffrer à première vue.

Il se fait que nous sommes en présence d’un Yoichi de 20 ans, titrant un joli 56% et mis en bouteille vers 2010 je pense… nous serions donc sur un fût du début des années ’90.

Pour la fiche de présentation, Yoichi est une distillerie de whisky située à… Yoichi et faisant partie de Nikka (qui possède également Miyagikyo et Ben nevis). Celle ci a été créée en 1934 par un certain Masataka Taketsuru.

Deux de ces singles malt on été élus “meilleur whisky du monde” en 2001 et 2008 tout de même.

Clair comme étiquette non ?

Couleur: or pâle, de fines perles glissent le long du verre.

Nez: plutôt fruité et floral, avec de l’abricot, de la poire entre autre, ce premier nez est délicatement parfumé.

Le malt n’est pas loin non plus ainsi qu’une touche de vernis. Un léger fumé et un fin boisé nous rappellent que le jus à tout de même passé 20 ans en barrique mais rien d’exagéré.

Les fruits secs avec le noisette entre autre et le chocolat au lait complètent ce nez très plaisant.

Vraiment agréable, les 56% passent tout seul !

Bouche: la bouche est vive, grasse et opulente je dirais….

Directement le boisé, les fruits secs et le chocolat prennent une grosse place mais il en reste tout de même assez pour que quelques fruits viennent s’immiscer dans l’histoire.

Le boisé se veut légèrement humide, amère mais on est très loin de ce qu’un Port Mourant peut proposer.

Le fumé détecté au nez est toujours présent et donne un côté limite salin à l’ensemble.

Les 56% apportent le peps et la puissance nécessaire sans pour autant provoquer un déchaussement de dents… c’est plutôt fin en fait.

La finale est plutôt soutenue sur les fruits secs.

Prix: aucune foutue idée mais je n’imagine pas cela très bon marché 🙂

Conclusion: très beau moment en compagnie de ce Yoichi… peut être une chouia trop boisé en bouche alors que le nez m’avait laissé entrevoir quelque chose de plutôt parfumé.

Après ça reste hyper bien foutu et globalement un très beau moment de dégustation.

Note: 88/100

  • 81
  •  
  •