Tormore 10 yo (70’s)

Tormore 10 yo (70’s)

28 février 2019 0 By Roger

Voyage dans le temps avec ce Tormore des années 60 embouteillé dans le courant des année 70 pour l’embouteilleur italien Dreher Import… Voila en substance ce que mon caviste nous a balancé lors d’une mémorable soirée chez lui à l’occasion de ses 50 ans…

Tormore: connait pas et Dreher Import encore moins… nous voila bien avancé donc !

Commençons donc par le début, Tormore est une distillerie écossaise construite dans les années 60 pour le compte de Long John International et situé dans le Speyside. Maintenant propriété du groupe Pernod-Ricard, cette dernière ne servirait qu’à confectionner des blend pour Chivas Brothers entre autre.

Quand à Dreher Import, il s’agit d’un importateur italien de spiritueux, je ne suis pas sur qu’ils existent toujours, à confirmer.

Donc dans les années 70, cet importateur décide de lancer sur le marché italien ce Tormore de 10 ans, ce qui serait donc un Tormore des début de la distillerie vu que celle ci date de 1960.


Merci lionsWhisky

Âgé de 10 ans pour un titrage à 43%, ce whisky pourrait paraître faiblard mais il n’en est rien…Sinon je ne perdrais pas mon temps à vous en parler, vous vous en doutez 🙂

Le truc très intéressant dans toute cette histoire réside en fait dans les années de distillation. Dans les années 60, tout était certainement différent, on devait prendre plus son temps, faire les choses plus posément et surtout avoir un style qu’on en retrouve peut être plus à présent.

Couleur: vieil or, le liquide est assez gras malgré son faible voltage

Nez: Nous plongeons directement dans un spiritueux très fruité avec la pomme et la poire entre autre. Des petites pointes d’ananas et de passion ne traînent pas loin, le tout recouvert d’une légère touche de miel.

Le menthol, la cire d’abeille, le massepain et bien entendu la céréale complètent ce nez fort frais et fruité.

Les 43% sont, on s’en doutait un peu, d’une douceur remarquable.

Bouche: la bouche est plutôt grasse, maltée et fruitée… chose vraiment étonnante avec ce petit 43%, le whisky a vraiment du corps, c’est saisissant !

Les céréales, le miel, la pomme et la poire avec un côté citroné/mentholé ainsi que quelques traces tertiaires avec le tabac, le chocolat au lait et un léger boisé sont toutes fondues les unes aux autres.

Mais quel gras, quelle présence pour un spiritueux si léger en alcool… c’est vraiment une réduction exemplaire qui ne serait pas sans rappeler le travail de Samaroli par exemple.

Prix: quille historique, pas de prix mais ça peut se trouver aux alentours de 500€

Conclusion: mon dieu quelle expérience incroyable…. ce whisky est tout bonnement fantastique, peut être pas la chose la complexe mais quel moment passé en sa compagnie !

Je suis soufflé par l’élégance, le corps et le fondu de ce spiritueux d’un autre âge…. Bravo !

Comme dirait Hubert, cette bouteille sur la table avec 4 mauvais compagnons et la soirée sera divine !

Note: 91/100

  • 42
  •  
  •  
  •